Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Ooblets

Ooblets, nos impressions depuis l'early access

Dans le monde d'Ooblets, tout repose sur le dur labeur et sur la danse....

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

La première fois que j'ai entendu parler d'Ooblets, c'était lorsque la développeuse Rebecca Cordingley a posté un GIF sur Twitter d'un personnage faisant du breakdance. À côté de lui se trouvait une petite créature ressemblant à un champignon. Les mois passant, des vidéos et autres images de plus en plus intrigantes sont apparues sur la toile. A la mi-juillet,, le projet est enfin sorti sous la forme d'un accès anticipé, et nous avons enfin pu essayer ce jeu pour le moins énigmatique, où combats et disputes sont remplacés par des compétitions de danses avec un vocabulaire bizarre.

Notre aventure commence dans le petit village de Badgetown. Quand vous arrivez pour la première fois, une femme bizarrement habillée, le maire Tinstle, se présente à vous dans un langage perturbant. En faisant un petit tour du village, on tombe assez vite sur la place remplie de personnages en train de danser, une musique originale, et des petites créatures. Ooblets est un jeu qui assume sa nature farfelue et qui ne se prend jamais au sérieux.

Vous débutez votre voyage dans une petite hutte bancale avec un champ complètement dévasté. Dans Ooblets, votre priorité est de cultiver, d'entretenir, et de vendre les produits que vous avez fait pousser. Comme dans Harvest Moon, vous pouvez acheter et planter des graines, cultiver vos champs, afin de vendre vos récoltes. Toute activité physique vous coûte de l'énergie, mais vous pouvez la recharger en faisant une petite sieste ou en mangeant un bout. Ceci n'est qu'une partie du jeu, Ooblets est aussi un jeu où vous allez capturer des petites créatures qui vous permettront de vous confronter aux autres lors de compétitions de danse.

OobletsOobletsOoblets
Ooblets

Cela peut sembler assez proche d'un Pokémon, mais on vous rassure qu'il n'y a aucun combat à mort ici. À la place, vous devrez impressionner votre adversaire avec vos mouvements de danse. Vous choisissez votre premier partenaire de danse lorsque vous rejoignez votre premier club du jeu, une mise en scène assez comparable au moment dans Pokémon où vous vous rendez dans le laboratoire pour choisir entre les trois pokémon du professeur Chen. Dans ce jeu, le club choisi déterminera votre Ooblet de départ. Les clubs sont ainsi basés sur des stéréotypes de caractères : les Peaksnubs se présentent comme des personnes cools et solitaires ; les Mossprouts, eux, se sentent assez connectés à la nature. En terme de Gameplay pur, votre choix n'a pas grande incidence, surtout que vous aurez accès aux autres clubs plus tard.

Après avoir choisi votre partenaire de la taille d'une pinte, vous pouvez vous diriger tout droit sur la piste de danse. La compétition ressemble un peu à un round de Hearthstone ; dans un échange basé sur le tour par tour, où vous avez un set de cartes indiquant le nombre de mouvements que vous avez. Ici, il n'est pas question de battre son adversaire, mais bien d'attendre en premier un certain nombre de points. Utiliser différents mouvements de danse vous permet de gagner des points, mais il existe aussi des cartes permettant d'entraver les mouvements de votre adversaire.

Après chaque victoire, votre Ooblets recevra de l'xp, qui permettra d'améliorer les capacités de votre danseur. A chaque montée de niveau, vous obtenez une nouvelle carte associée à votre classe de Ooblets. Jusqu'à présent, les compétitions de danse n'ont pas vraiment été difficiles à gagner. Malheureusement, on ne peut pas encore faire son propre deck de cartes, mais on espère que tous ces petits problèmes seront réglés pendant le développement de l'accès anticipé.

OobletsOobletsOoblets
Ooblets

Les développeurs ont cependant très bien réussi à combiner le côté farming avec celui de la collection de créatures. Si vous gagnez, vous obtenez des graines de la part du Ooblets adverse. En plantant ces graines, un nouveau Ooblets sortira du sol quelques jours plus tard. Vous avez aussi la possibilité d'équiper vos petits amis avec des accessoires, vous pouvez même leur donner un nom, et ils vous aideront dans vos activités à la ferme. Ces petites créatures toutes mignonnes ne sont pas uniquement là pour vous aider à briller sur la piste de danse. Petit à petit, il deviendront un membre (bizarre) de votre famille.

Derrière un style minimaliste comme celui-ci se cachent souvent beaucoup de contenus, surtout si on prend pour exemple des jeux comme Harvest Moon ou Animal Crossing. L'agrandissement et la décoration de votre maison, l'exécution de petites tâches afin d'améliorer les environs, la cuisine, la pêche ou même le craft d'objets - toute sorte d'activités vous attendent dans le monde d'Ooblets. Les deux zones disponibles dans cette version du jeu sont Badgetown et Mamoonia. Vous pouvez vous rendre à Mamoonia après avoir réparé une montgolfière (qui sert de voyage rapide entre les deux endroits). Cette mécanique me laisse penser qu'il y aura bien d'autres destinations à visiter dans le futur.

Je suis un grand fan de jeux comme Pokémon, Harvest Moon et Animal Crossing, qui sont des jeux qui ne sont pas basés sur le skill mais bien sur le fait de se reposer dans une ambiance calme et relaxante. Avec Ooblets, Glumberland a réussi à combiner plusieurs mécaniques dans un seul monde un peu bizarre. Il y a aussi de nouvelles influences comme la compétition basée sur le tour par tour. Avec seulement deux zones à découvrir, le jeu peut sembler encore un peu léger, mais ce n'est qu'un accès anticipé donc j'ai hâte de voir ce que nous réserve ce monde farfelu dans le futur !

OobletsOobletsOobletsOoblets

La version accès anticipé d'Ooblets vous coûtera 20.99€ sur l'Epic Games Store. Mais une version Steam et Xbox One devrait suivre assez rapidement. On ne sait cependant pas quand.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant