Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Old World

Old World - Nos Impressions sur l'Early Access

Le nouveau 4X du designer de Civilization 4 nous ramène en arrière pour une plongée à travers l'histoire.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Si vous déjà joué à un 4X historique, il y'a de grandes chances qu'il s'agisse d'un Civilization, la licence de jeux de stratégie de Sid Meier. Il s'agit là de la référence en la matière, mais elle est encore plus importante lorsque l'on parle d'Old World, le tout nouveau 4X de Mohawk Games. Soren Johnson était en effet l'un des designers principaux de Civilization III, ainsi que le designer principal du IV. Après avoir quitté Firaxis, son nouveau studio a créé Offworld Trading Company, un RTS centré sur la finance apportant de jolies innovations à la formule classique.

Au premier abord, Old World a beaucoup en commun avec Civilization. Qu'il s'agisse de l'interface utilisateur, ou de tout l'aspect visuel en général. Pour faire court, vous contrôlerez le dirigeant d'une cité-Etat (Assyria, Carthage, l'Egypte ou Rome) et avancerez tour après tour à travers l'histoire, tentant d'étendre votre influence. Les différences entre les licences se font cependant sentir avec le temps. Civilization vous fait vivre l'histoire, tandis qu'Old World s'en tient à une période plus restreinte. Des civilisations anciennes, jusqu'aux premiers pas vers la société moderne.

Ici, l'accent est mis sur les gens, à la différence de certains autres 4X dont les leaders sont colorés mais manquent un peu d'âme. Old World s'inspire ici de Crusader Kings dans sa personnalisation. Les leaders ont une personnalité et interagirons donc différemment avec nous selon nos actions. Qu'il s'agisse de naissances, de mariages arrangés, et de nombreux autres événements. Pour vous donner un exemple, il arrivait que quelqu'un vole dans notre cour, et notre manière de gérer la situation a fini par avoir des conséquences sur notre conquête des territoires voisins.

Old World

Autre différence à noter, les unités ne se déplacent pas comme nous en avons l'habitude. Plutôt que de pouvoir parcourir une certaine distance, les mouvements des unités dépendent ici des ordres que nous pouvons leur donner. Ces derniers sont liés à plusieurs facteurs, cela n'est pas trop embêtant lorsque nous ne débordons pas d'unités, mais à terme, il faudra choisir lesquelles déplacer, et à quel moment. Il est d'ailleurs possible de dépenser quelques ressources supplémentaires afin de pousser nos unités à dépasser leurs limites, ce qui peut permettre quelques coups de maître.

Il nous a cependant fallu nous mesurer aux barbares. A notre grande surprise, les camps que nous avions nettoyé ont rapidement fait leur retour, nous obligeant à combattre sur plusieurs fronts. Cela a d'ailleurs permis à notre voisin de nous déclarer la guerre, et ce malgré un mariage arrangé exprès pour éviter ce genre de situations. Plusieurs difficultés sont disponibles, et nous jouions dans l'une des plus agressives. En effet, après seulement 30 tours, nous nous sommes littéralement fait rouler dessus par son armée.

Old World est un titre qui reste classique sur de nombreux aspects, notamment celui de la recherche qui prend un certain nombre de tours. Il sera cependant possible de se concentrer parfois sur l'aspect militaire en la négligeant temporairement, afin de préparer une guerre notamment. Nous avons connu quelques escarmouches, et une chose est certaine, les combats sont ce qu'il y'a de plus direct et traditionnel de tout le jeu.

Old WorldOld World

La guerre fait partie des choses inévitables de l'ancien temps, et il est clair que nous devions nous y préparer. En plus de mettre nos cités au travail afin de produire de nouvelles unités, nous pouvions également nous concentrer sur l'économie, ce que nous avons décidé de faire. Pour cela, nous avons étendu nos villes et avons créé de nombreux travailleurs. Il sera nécessaire de faire bon usage des ressources aux alentours, mais chaque ville peut devenir tout à fait productive. Elles sont également le lieu dans lequel les jeux d'influence et de pouvoir se passent, ce qui ajoute toute une dimension jeu de rôle.

En résumé, il s'agit là d'un mélange intéressant de nouvelles idées et d'éléments plus classiques, réunis pour créer un 4X qui ne sent pas le réchauffé, sans pour autant nous perdre. Old World et Humankind apportent un vent de fraîcheur au genre en tentant de nouvelles choses, et nous avons hâte d'en découvrir davantage. Nous suivrons donc le titre de Mohawk Games de près, tandis qu'il poursuit son chemin en early access sur l'Epic Games Store PC.

Old World
Old WorldOld WorldOld World

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant