Français
Gamereactor
news
Rebel Moon - Part Two: The Scargiver

Nous nous sommes entretenus avec Sofia Boutella avant la sortie du film de science-fiction de Zack Snyder. Rebel Moon - Part Two: The Scargiver

La star de la franchise épique de science-fiction de Zack Snyder a parlé de sa carrière et de ses inspirations pour Kora.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Juste avant la première du film vendredi dernier, nous avons eu la chance de nous asseoir avec la star de Lune rebelle et l'icône de l'action Sofia Boutella pour discuter du deuxième volet de la franchise épique de Zack Snyder et de sa carrière dans le cadre d'une table ronde. Retrouve nos questions et nos réponses ci-dessous :

HQ

Q : Beaucoup d'entre nous ont été amenés à te connaître dans l'espace cinématographique grâce à Kingsman Secret Service. Avant cela, évidemment, vous avez dansé, notamment pour Madonna. Et maintenant, tu as le rôle principal central d'une grande franchise de science-fiction. Je me demandais si tu aimerais nous faire part de tes réflexions sur la façon dont ta carrière a progressé et sur ce que tu penses peut-être même de la suite, et comment tu te sens pour être dans cette position en ce moment?

A : "J'adore ça. C'est pourquoi j'ai commencé à faire du théâtre quand j'avais 17 ans. En fait 16 Quand j'ai réservé ce film en France qui s'appelait Dance Challenge. Et j'ai vite compris que, oh, je danse toujours à partir d'un lieu à partir d'un lieu narratif, par opposition à un lieu conduit par des pas de danse. Et j'ai pensé que j'aimais vraiment ça. J'ai donc continué à prendre des cours et à faire du théâtre, mais je voulais vraiment danser. J'ai donc mis le théâtre de côté. Et puis j'ai jonglé avec ça pendant un certain temps. Et puis quand j'ai arrêté la danse, je me suis vraiment engagée depuis que j'ai commencé avec Kingsman à jouer la comédie, c'est-à-dire il y a environ 10 ans. Donc je pense que c'était il y a 10 ans, tu en sais sans doute plus que moi".

Rebel Moon - Part Two: The Scargiver

Q : Je crois que cela fait 10 ans cette année.

A : "Je me sens vraiment reconnaissante. Je sens que je ne considère pas le parcours comme acquis, ça n'a pas forcément été facile. C'est un parcours compliqué que j'ai fait, j'ai en quelque sorte fait les choses dans le désordre. C'est une autre carrière, qui demande beaucoup de travail, de temps et d'efforts. Je me sens donc extrêmement reconnaissante d'avoir toutes ces possibilités et et et d'avoir même eu cette opportunité."

Rebel Moon - Part Two: The Scargiver

Q : Je me souviens que tu as dit dans une précédente interview que tu avais mis beaucoup de toi dans Kora, ton personnage, qu'il y a beaucoup de choses auxquelles tu peux t'identifier. Je me demandais si tu t'étais inspirée d'autres éléments pour Kora lorsque tu as évoqué son image?

A : "Oui, non, je ne l'ai pas fait pour cette pièce parfois je le fais pour le projet. Mais avec celle-ci, je veux dire, Zack [Snyder] a créé une pièce si originale avec des lieux des noms de personnes des histoires sont tout à fait comme juste assez intense, et les intrigues sont assez inhabituelles. Et ce que nous découvrons sur le passé de Kora dans la deuxième partie a été très difficile pour moi. Je ne pouvais pas m'inspirer d'un élément extérieur et pour moi, être centré et faire confiance au travail et trouver le personnage dans la ligne qui m'a le plus aidé. J'ai lu le scénario et j'ai passé du temps à en parler avec Zach. Je pense que pour moi, c'était beaucoup plus intéressant. Et parfois, c'est qu'on n'a pas le luxe d'avoir du temps. Parfois, il faut aller chercher une nouvelle inspiration ailleurs. Mais avec le temps que nous avions, je pense que je me suis dit : sois centrée, concentrée, ça viendra à toi tant que tu continues à revenir au scénario, à faire plus de travail et que tu passes du temps avec le personnage."

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant