Français
Gamereactor
tests
King of Seas

Notre test dans les eaux agitées de King of Seas

Un pillage réussi ou un aller simple dans les cachots de Davy Jones ?

L'aventure pirate Sea of Thieves, développée par Rare, a pris le monde par surprise, et à raison. Cet open world en première personne était et est toujours fantastique. Mais entre aujourd'hui et sa sortie, nous avons la chance de voir d'autres jeux du même registre sortir. Cette fois-ci en caméra vue du dessus. On y contrôle simplement un vaisseau sur les mers. King of Seas, est développé par 3DClouds et le résultat est..mitigé.

Premièrement, qu'est-ce que King of Seas ? Il s'agit d'un action RPG dans lequel vous incarnez la fille ou le fils du Roi des Mers. Le jeu débute alors que votre per, le Roi donc, est assassiné sur son trône et vous êtes accusé de son meurtre. Après avoir survécu de justesse à la perte de votre bateau, vous êtes récupéré par un pirate qui vous montre le mode de vie alternatif qu'il suit. Laissé pour mort, vous êtes libre d'explorer ce monde généré procéduralement pour élucider le mystère del mort de votre père tout en agrandissait votre fortune et votre notoriété.

A la façon de Sea of Thieves, le monde est votre terrain de jeu et les méthodes que vous pouvez employez ne relèvent que de vous. Si vous préférez devenir un simple marchant, arpentant les mers à la recherche de bien précieux à vendre vous pouvez, mais il est aussi possible de devenir un fléau des océans en pillant tout les bateaux que vous croiserez.

Le gameplay fonctionne et les différentes options sont agréables à avoir mais le manque de direction précise est souvent un problème, ce qui est partiellement du au monde procédural. La carte, c'est l'océan, et l'océan, c'est grand, avec peu d'endroits d'intérêts. C'est le vrai souci du jeu : il devient vite ennuyeux, surtout au début lorsque vous ne pouvez que voyager aux commandes d'une sloop dans les capacités de combat sont très limitées.

King of SeasKing of Seas

La progression est étroitement liée à votre bateau. L'exploration, le combat et l'histoire avancent avec la progression de votre notoriété. Il vous sera impossible d'affronter les bâtiments de la Marine sans un vaisseau amélioré. Vous passerez donc le plus clair de votre temps à acheter et compléter des quêtes, un peu à la manière d'une chaine alimentaire que vous devez gravir.

Malgré le rythme assez lent, le jeu devient très amusant lorsque vous avez le bon bateau. Il est aussi très beau, un facteur crucial pour le genre tant on passe de temps à simplement naviguer.

Jouant sur PC, je n'ai pu m'empêcher d'être déçu par l'implémentation des contrôles clavier/souris, tout se fait via le clavier même si le jeu explicite lui même être pensé pour "game pad".

King of SeasKing of Seas

King of Seas n'est pas un mauvais jeu, mais il a des problèmes clairs. Le rythme et la progression peuvent être de vrais cauchemars, ce qui rend compliqué l'investissement sur le long terme. D'un autre côté, le monde du jeu est magnifique et les options de personnalisation de vos bateaux donnent une bonne raison de persévérer. Si vous avez beaucoup de temps et souhaitez devenir un pirate, King of Seas est une option solide. Mais ceux d'entre vous qui, comme moi, ont besoin de leur dose d'action, auront du mal à rester motivés pour atteindre la partie la plus intéressante.

King of SeasKing of SeasKing of Seas
05 Gamereactor France
5 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.