Français
Gamereactor
previews
Scarlet Nexus

Nos premières impressions sur Scarlet Nexus (Gamescom)

Nous avons pu essayer l'action-RPG de Bandai Namco, en plus de nous entretenir avec son directeur et son producteur.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Avec Scarlet Nexus, Bandai Namco introduit le genre Brainpunk dont l'idée est d'être capable de tous les miracles grâce au pouvoir de l'esprit. Dans une réalité alternative, il a été découvert une hormone dans le cerveau qui peut augmenter de manière exponentielle les capacités de ce dernier. Cela peut se manifester dans une aptitude à donner formes physiques à ses penses ou de soulever des objets à distance.

Cela a conduit au développement d'une nouvelle société et technologies comme le Psynet, un réseau géant auquel l'on se connecte par la simple volonté de la pensée. Cela a boulversé la manière dont les gens partagent et gèrent une information. Mais malgré toutes ces révolutions, le monde n'est pas totalement différent du nôtre, juste plus avancé. Scarlet Nexus est un jeu d'action-aventure qui se déroule dans un monde légèrement futuriste où les problèmes restent assez proches des nôtres, du moins, à certain niveau.

L'expérience pose des questions philosophiques tel que : Quelle est la signification de la solitude dans un monde où vos propres pensées sont perpétuellement connectées à celles des autres ? Bien que la réflexion sur l'intimité et la protection de l'individu soient des sujets abordés, ils ne seront pas les thèmes centraux de cette aventure, comme nous l'ont confié Keita Iizuka et Kenji Anabuki, respectivement producteur et directeur du jeu, dans une récente interview.

Scarlet NexusScarlet Nexus

Mais toutes avancées apportent leur lot de désordre. Ici, cela se manifeste par les Others, créatures attirées par les cerveaux surdéveloppés de cette réalité, sur lesquels les armes conventionnelles n'ont que peu d'effet. Une plaie à laquelle l'humanité à une nouvelle fois appris à s'adapter.

Des moyens d'anticipation ont été mis en place pour prévoir quand et où leur prochaine attaque sera. C'est ce qui permet aux habitants de la métropole New Himuka de pouvoir vivre dans une paix relative et s'occuper de leurs activités quotidiennes. Une fois qu'une zone de danger a été identifiée et évacuée à temps, c'est au tour de l'OSF de rentrer en jeu. Une faction d'élite militaire spécialisée dans le combat contre les Others.

Scarlet Nexus

D'après les mots des hommes de Bandai Namco, ils ont voulu donner aux Others, qui menacent l'humanité depuis longtemps, une notion de danger mais à la fois de cohabitation. Un peu comme l'homme et les catastrophes naturelles tel que les tempêtes ou tsunamis. Bien évidemment, les gens les redoutent mais cela est devenu une part des risques de leur existence. Une situation établie comme la normalité dans l'esprit commun, aussi normale que d'être protégé par l'OSF.

Notre jeune héros, Yuito Sumeragi, est au centre de cela. Descendant d'une noble famille à la fondation de ce puissant empire, il était destiné à poursuivre une carrière dans les services publics, mais un évènement dans sa jeunesse éveilla en lui le désir de protéger les gens des Others.

Scarlet NexusScarlet Nexus

Les combats ne sont pas sans nous rappeler Bayonetta ou encore Devil May Cry. A l'aide de ses pouvoirs surnaturels, Yuito fait appel la télékinésie pour utiliser les objets des environnements comme armes et déchainer des attaques dévastatrices. Mais attention, ces assauts ne sont pas gratuit en effort, il faudra garder un œil sur la concentration du combattant. Au cas où elle se retrouverait vidée, il ne vous restera plus qu'à passer aux affrontements au corps à corps, presque rythmiques, qui auront pour effet de remplir votre jauge de concentration plus rapidement. Pour améliorer votre avatar, vous aurez droit au classique arbre de compétences avec divers bonus. Mais sachez que Yuito pourra aussi compter sur ses camarades pour vaincre les créatures. Dotés eux aussi de pouvoirs uniques, le jeune héros pourra les emprunter pour créer de nouvelles techniques en combinaisons.

Un système de compagnons inspiré de la série Tales of, ce qui n'est pas très étonnant quand l'on sait que le directeur du titre y a fait un passage. Si lors de notre essai nous avons pu tester qu'une combinaison, n'ayant qu'un seul allié. Il est certain qu'au fur et à mesure de la progression dans le jeu, les possibilités seront de plus en plus enrichies par de nouveaux soutiens qui auront rejoints nos rangs.

Scarlet NexusScarlet Nexus

Dans l'état actuel, les combats sont l'élément le plus avancé dans la production. Les autres systèmes nécessitent plus de travaillent, selon les dires du directeur, bien que le projet est démarré en 2015. Au final, d'après le producteur Keita Iizuka, nous devrions avoir un action-RPG offrant 40 à 50 heures de jeu. Le produit terminé ne devrait pas manquer de contenu, que cela soit en quêtes annexes, progression de personnage et approfondissement des relations avec les camarades. Il est important de noter que l'expérience n'est pas un monde ouvert mais, au contraire, assez linéaire.

En attendant d'en apprendre plus sur Scarlet Nexus, sachez qu'il est prévu sur les anciennes et nouvelles consoles ainsi que PC.

HQ

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.