Gamereactor follow Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
news

Sega dévoile la Mega Drive Mini !

30 ans après le lancement initial, la console iconique de Sega fait son grand retour. Au Japon pour l'instant...

Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus

Dans le début de la matinée, durant le Sega Fes 2018, Sega a annoncé son retour sur le marché des consoles. La maison de Sonic revient pour faire concurrence à Nintendo, du moins dans le domaine du 16-bit...

En effet, une Mega Drive Mini est actuellement en cours de développement ! La nouvelle console rétro, que vous pouvez voir dans la bande-annonce ci-dessous, devrait sortir en 2018, soit trente ans après son apparition au Japon (en 1988). Nous ne savons pas exactement quand et où elle sera lancée, nous ne savons pas combien elle coûtera ni qui va la produire. Nous ne savons pas non plus quels jeux vont être proposés dessus, bref, peu d'informations ont été dévoilés pour l'instant.

Ce que nous savons, c'est que Sega a retravaillé ses jeux classiques pour l'occasion. Alors si l'on regarde les collections mises à jour au fil des années, nous aurons probablement une bonne idée de ce à quoi on doit s'attendre. Streets of Rage et Echo the Dolphin pourraient faire leur grand retour, mais finalement ce n'est que de la spéculation. On reste tout de même persuadés qu'un certain hérisson bleu y fera au moins une apparition ou deux...

Il convient également de noter qu'au cours des dernières années, nous avons vu des mini consoles Mega Drive/Genesis sous licence tierce. On ne sait pas s'il s'agit d'un autre exemple de collaboration passée avec le fabricant AtGames, ou quelque chose de nouveau. Nous avons demandé à Sega de clarifier ce point et de confirmer si la Mini Mega Drive arriverait sur le marché occidental. Nous vous tiendrons au courant dès que nous en saurons plus.