Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Monster Hunter: World

Monster Hunter: World - Le test de Iceborne

Capcom n'a pas été radin en nouveaux contenus.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Monster Hunter: WorldMonster Hunter: World

La nouvelle extension Iceborn arrive ce mois-ci sur consoles (en janvier 2020 sur PC). Afin de débloquer la nouvelle région, vous devrez impérativement être au rang 16. Un palier que vous atteindrez automatiquement en battant le boss principal du jeu d'origine -Xeno'jiva- pour la première fois.

Afin de pouvoir effectuer ce test, nous avons donc dû recommencer entièrement le jeu sur PS4, ce qui représente facilement 30 heures de jeu. Nous avons ainsi retrouvé les mécaniques habituelles qui se cachent sous l'apparence attrayante de Monster Hunter : World.

Depuis son lancement sur consoles, beaucoup d'éléments ont été ajoutés au jeu. Bien qu'au départ, la surprise de voir des monstres de Final Fantasy ou de The Witcher 3 : Wild Hunt pouvaient surprendre, de nombreux chasseurs ont depuis complété leurs collections de trophées. Quiconque ayant atteint ce niveau du jeu verra une sympathique transition vers les rangs les plus élevés puisque les monstres de haut level offrent eux aussi un niveau de défi conséquent. Les autres joueurs, en quête de progression, auront besoin de monter leur niveau d'une façon assez classique, ce qui sera tout de même plus appréciable avec un tout nouveau territoire à explorer.

Le Givre Éternel est l'une des deux nouvelles régions introduites dans Iceborn. Cette zone enneigée avait déjà été mise en avant lors de la phase de présentation et se composait de 16 districts liés entre eux. Bien que différents habitats puissent être constatés sur la carte, l'ensemble reste relativement gelé, ce qui contraste avec le jeu d'origine. Tandis que vous progresserez dans ce mode de difficulté Maître, de nouvelles missions se débloquent, nous menant parfois vers ce nouveau monde. La faune locale sera parfois assaillie par quelques créatures des zones d'Iceborn, vous devrez donc vous en débarrasser afin de préserver l'ordre naturel des choses.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Monster Hunter: WorldMonster Hunter: World

L'histoire d'Iceborn suit la logique du jeu d'origine qui nous lançait à la recherche du phénomène des Legiana, quittant leur habitat du Plateau de Corail pour une raison mystérieuse. Ils ont ainsi mis le cap vers une île tout juste émergente à l'horizon, nous poussant donc à les suivre. Cette masse glaciale est le cœur de l'extension et nous posons nos valises dans une ville du nom de Seliana, sécurisant les routes et menant les opérations depuis ce nouveau camp de base. Tandis que l'histoire se dévoile, nous comprenons doucement ce qui pourrait être la cause de ce comportement déviant de certains monstres.

Pendant ce temps, les autres personnages travaillent ensemble. Handler par exemple, vous expliquera à quel point il est fascinant d'observer attentivement cette région. Nous en apprenons aussi plus sur son passé. Les personnages secondaires sont eux aussi plus abordables. En revanche, dans un jeu ou notre compagnon félin Palinco obtient plus de temps à l'écran que certaines cinématiques du personnage principal, cela peut-être perturbant.

Monster Hunter: WorldMonster Hunter: World

Seliana est donc notre nouveau camp et remplace à merveille Astera. Nous y trouvons tous les éléments importants, toutes les infrastructures qui, heureusement, sont toutes disponibles dans la même zone. Par exemple, vous y trouverez l'atelier appelé Steamworks qui vous donne accès à de nombreux matériaux en échange de quelques minerais.

Monster Hunter: WorldMonster Hunter: WorldMonster Hunter: World

La difficulté Maître est donc le troisième mode de difficulté et avec elle vient son lot d'équipements, d'armes et de gemmes que vous pouvez acquérir. Au départ, nous avons été déçu par ces nouveaux sets d'armure. Après tout, le système de progression et de récompenses est l'un des atouts de Monster Hunter, et si nous n'avons plus besoin de vaincre les monstres nous permettant cela, la motivation et le plaisir vont rapidement décroître. En revanche cette impression s'en va rapidement puisqu'Iceborn vous proposera différents items pour lesquels il faudra travailler dur afin de les obtenir.

Toujours dans ce mode de difficulté, les monstres se verront attribuer des mouvements supplémentaires afin de pimenter un peu les choses. Les nouvelles sous-espèces auront quant à elles l'apparence de nouvelles versions de monstres déjà présents dans le jeu. Le Pukei-Pueki de Corail en est le meilleur exemple et crachera de la vapeur à haute pression par sa queue ainsi que par sa gueule.

Dès que les nouveaux monstres vous seront introduits, Iceborn montera d'un cran en terme de fun et de défi. Il vous suffit d'affronter le majestueux Glavenus, rien que pour voir ce que Capcom a fait avec ce dinosaure possédant une épée à la place de la queue (certains d'entre vous le connaissent grâce à la version 3DS de Monster Hunter Generation). Avant même que nous nous en apercevions, la spiral infernale du loot nous avait déjà rattrapé.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Monster Hunter: WorldMonster Hunter: World

En revanche, jouer sur console possède quelques inconvénients et Capcom n'a pas encore corrigé certains soucis de Monster Hunter : World. Les hitboxes sont toujours un problème, cela l'est d'autant plus lors de certains combats de 30 minutes ou plus. Vaincre une créature dangereuse pour la dixième fois n'est toujours pas amusant (quelle serait la difficulté à extraire le bon os d'une créature que nous avons déjà étudié?). Et enfin, quel est le problème avec le temps de chargement sur console ? Les environnement mettent beaucoup trop de temps à se charger au point que même sur PS4 Pro, des lags et des freezes se font sentir en navigant dans les menus.

Aussi ennuyeux que peuvent être ces éléments, Monster Hunter : World reste un jeu fantastique et Iceborn étend très largement le monde déjà existant. Nous avons abordé plusieurs points et pourtant nous n'avons même pas encore touché au late game, où vous pourrez découvrir de nouvelles contrées. Les bons joueurs seront récompensés pour leur endurance, leur talent et leurs efforts. De nombreuses surprises nous attendent, si vous êtes prêts à aller les chercher.

Dans le jeu d'origine, plus de 30 monstres géants étaient disponibles (plus d'autres ajoutés au fur et à mesure). Dans Iceborn, nous avons déjà terrassé plus de 20 espèces. Il y a plusieurs nouvelles versions de monstres déjà existant ainsi que le retour d'anciens dragons possédant des capacités fabuleuses. Mais aussi de nouvelles créatures que nous avons pu apercevoir sur les versions Wii U et 3DS. De nouvelles options sont aussi disponibles, de nouvelles compétences et autres mouvements spéciaux. Enfin, de nouvelles techniques avancées seront à découvrir pour les 14 différents types d'armes du jeu. Ceci étant dit, tout un monde s'offre aux nouveaux comme aux anciens joueurs faisant d'Iceborn, une extension qui en vaut la peine.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Monster Hunter: WorldMonster Hunter: WorldMonster Hunter: World
09 Gamereactor France
9 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Chargez le contenu suivant