Français
news
Fortnite

La discorde entre Google et Epic à propos de Fortnite

Epic tenterait d'éviter de reverser 30% des microtransactions à Google, tandis que ce dernier campe fermement sur ses positions.

Lorsqu'Epic Games a sorti Fortnite sur Android, ils ont décidé ne pas utiliser la méthode de distribution traditionnelle, le Google Play Store, mais de proposer l'application en téléchargement sur leur propre site.

Il semble qu'Epic Games ait dans l'idée d'éviter de reverser à Google sa part de 30% des revenus générés par les applications du Play Store, et qu'ils souhaitent en être exemptés avant de proposer Fortnite sur cette plateforme.

"Plusieurs app stores sont disponibles sur Android. Google Play a son propre business model, qui nous permet d'investir dans notre plateforme et dans des outils qui aideront les studios à grandir tout en protégeant les utilisateurs. Nous accueillons à bras ouvert tout studio qui comprend l'importance de Google Play et qui participera au même niveau que les autres.", a déclaré un porte-parole de Google.

Epic a alors répondu en déclarant:

"Epic ne cherche pas à être une exception. Nous espérons plutôt que l'industrie changera sa manière de fonctionner sur ce point là, et ce pour tout le monde."

"Nous avons demandé à Google de ne pas nous obliger à utiliser leur service de payement. Nous pensons qu'imposer un service de payement particulier taxant les transactions à hauteur de 30% est illégal, compte tenu du fait que cette plateforme de distribution détient plus de 50% des parts de marché."

"Nous notons que le Developer Distribution Agreement du Google Play (https://play.google.com/about/developer-distribution-agreement.html) n'impose pas aux développeurs d'utiliser le service de payement de Google. Il ne fait référence qu'à des documents non-contractuels demandant aux développeurs de l'utiliser."

"De plus, Epic gère une plateforme majeure sur PC, sans pour autant forcer les studios à utiliser son système de payement."

Google a récemment déclaré à The Verge qu'Epic n'avait pourtant pas formulé la même requête à Apple et son App Store. Ils ont ensuite ajouté que le Play Store met en avant les applications, fournit un hébergement sécurisé, et bien plus encore. Raison pour laquelle ils ne souhaitent pas baisser leur taux de 30%.

A noter que la stratégie d'Epic de ne prendre que 10% des revenus générés par les jeux sur l'Epic Games Store leur a grandement profité. Cette histoire est d'ailleurs assez peu surprenante, quand on sait qu'ils se sont également montrés très critiques à l'égard de Steam, qui propose la même répartition des revenus que Google.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Fortnite

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.