Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
Katana Zero

Katana Zero

Nous avons joué à Katana Zero, le jeu d'action développé par Askiisoft. Et nous avons adoré !

Katana Zero

Le jeu d'action pixelisé d'Askiisoft, Katana Zero, n'est pas passé inaperçu à son lancement, avec 100 000 exemplaires vendus au cours de sa première semaine sur le marché, et nous devons dire que le succès est bien mérité. Après avoir parcouru le jeu, nous étions émerveillés par ce que le développeur a accompli avec cette expérience à la fois simple et fantastique.

Le joueur suit le protagoniste du jeu, un samouraï assassin qui tranche les gangsters et les méchants dans une ville sombre recouverte de néon. Lorsque nous avons discuté avec Justin Stander d'Askiisoft, il a expliqué comment le jeu avait été inspiré par des revenge-thrillers coréens. Nous pouvons clairement voir la source de son inspiration lorsque nous réduisons nos ennemis dans les rues de la ville, dans les boites de nuit et dans les blocs de cellules délabrées.

Le protagoniste, qui semble mentalement instable, parle à un gestionnaire qui se trouve être aussi son psychiatre et lui parle des rêves qu'il fait la nuit, laissant le joueur choisir ce qu'il veut dire, quelle part de vérité il partagera, ou s'il décide de ne rien partager. Ces choix modifient le dialogue tout au long du jeu. Après chaque discussion, le joueur reçoit le briefing de mission qui, une fois lu, doit être brûlé.

Votre rôle, dans presque toutes les missions, est d'éliminer tous les truands qui se trouvent sur votre chemin (à quelques rares exceptions près) mais il existe des mécanismes amusants en jeu qui permettent de donner l'impression qu'un objectif fastidieux est unique. Bien sûr, vous allez courir, vous accroupir, glisser, ouvrir des portes, attaquer et lancer des objets sur vos ennemis, mais vous avez également la possibilité de ralentir l'action sur le champ de bataille. Cette capacité est en quelque sorte liée au médicament que le gestionnaire vous donne entre les missions. Lorsque le temps est ralenti, vous avez un temps court pour vaincre tous les ennemis en vue et détourner plus facilement les balles de votre attaquant (ou de vos attaquants) avec votre épée. Vous mourrez toujours beaucoup, faites-nous confiance. À la fin de chaque rencontre, vous aurez la possibilité de revoir vos nombreuses tentatives afin de découvrir où vous avez échoué.

Le personnage que l'on joue meurt en un seul coup, ce qui signifie que Katana Zero résulte d'une multitude d'épreuves et d'erreurs, ainsi que d'un développement de la mémoire musculaire pour pouvoir traverser chaque pièce. Si vous mourez à la fin d'une zone, vous devrez tout recommencer et bien que cela puisse parfois paraître frustrant, il est incroyablement gratifiant de réussir une course. Chaque victoire est parfaite - il faut que ça le soit.

Katana Zero

Les ennemis ne sont pas l'unique source de danger, vous devrez faire face à des lasers, des tourelles, des zones discrètes où vous devez vous assurer que vous n'êtes pas dans la ligne de mire de l'ennemi, ou plus. Notre tâche favorite consistait à mettre fin à la vie du célèbre DJ Electrohead dans son club, car celui-ci proposait de la furtivité mais aussi des ennemis coriace, des lasers et des tourelles pour se faufiler sans mourir, ce qui rendait la mission très variée. Ce qui est aussi agréable, c'est le fait que les lasers puissent être utilisés contre les ennemis si vous trouvez le levier qui les contrôle. Nous avons également découvert les soupapes à vapeur que vous pouvez ouvrir ou jeter, ce qui fait exploser la soupape, recouvrant la pièce de vapeur et aveuglant ainsi vos adversaires.

Katana Zero n'a pas un récit super captivant, mais il est assez intéressant pour vous attirer. Vous finissez par remplir vous-même de nombreux blancs et avec cela, vous pouvez façonner votre propre récit à travers les dialogues. Nous avons cessé de faire confiance à notre psychologue / responsable dès le début, après la mission d'assassinat du DJ, lorsqu'il nous a dit de ne pas parler à la cible, sous prétexte qu'il soit un menteur pathologique. Bien sûr, nous lui avons quand même parlé car nous sommes des samouraïs rebelles, et nous lui avons dit quelque chose d'intéressant. Lorsqu'il nous était confronté, son dialogue commençait à trembler, ce qui nous a semblé être un détail intéressant, et quand il a été interrompu, son dialogue s'est brisé. Vous ne disposez que de quelques secondes pour répondre à chaque question, si vous voulez y répondre, mais bien sûr, plus vous écoutez plus vous découvrez de nouvelles choses.

Ce dont le jeu manque en récit, s'est compensé dans le gameplay, les éléments visuels et l'audio. Katana Zero semble incroyable, avec des environnements bien variés qui ont tous un bord futuriste, ainsi qu'une conception audio qui est impeccable. Tout au long du jeu, le nom de la chanson et de son compositeur apparaît dans le coin inférieur gauche et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi elle est là. Nous voulions nous rendre directement sur internet écouter la bande son originale à la seconde où nous avons entendu l'air.

Katana Zero est en somme une expérience brève avec très peu de valeur de rejouabilité, mais il vaut clairement le coop d'œil.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce
09 Gamereactor France
9 / 10
+
Visuellement magnifique, un bon gameplay, concept intéressant, narration intelligente, de superbes mécaniques de jeu...
-
Très court, aucune replay-value...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor