Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
Hunt: Showdown

Hunt : Showdown, nos impressions sur l'alpha

Nous avons été à la fois le chasseur et la proie dans ce jeu de zombie, produit par Crytek.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Dès le début, Hunt : Showdown se prend en main comme un DayZ, mais ici, les zombies trainent des pieds à la Dead Island : Riptide. Le nouveau jeu de tir de Crytek se situe au final entre les deux, avec un gameplay qui n'est pas sans rappeler le mod de Bohemia, tandis que le côté coopératif reste fidèle à Riptide. Vous pouvez également ressentir l'influence de PUBG, même si l'accent est mis davantage sur les objectifs de jeu. Le côté narratif en plus. Hunt : Showdown donne donc l'impression d'être un cocktail assez étrange, mais qui fonctionne quand même très bien.

Vous pouvez jouer le jeu en solo, mais ce serait manquer le coche. Crytek est en train d'élaborer un jeu basé sur le gameplay coopératif, où le travail avec son partenaire est fortement encouragé : depuis le moment où vous débutez jusqu'à ce que le dernier coup soit tiré et que le match se termine. Mais n'allons pas trop vite, on y reviendra.

Avant de commencer, vous devez choisir votre chasseur. En utilisant le petit budget en votre possession, vous pouvez engager le personnage que vous désirez. Chacun à des caractéristiques et un équipement différent, qui change votre façon de jouer. Nous avons commencé la première partie avec un garde-chasse, mais par la suite, nous avons opté pour des tireurs car il est préférable de dégommer ses ennemis à distance. Avec un peu plus d'investissement, il est possible d'obtenir des chasseurs avec des bonus supplémentaires, mais vous pouvez également obtenir diverses armes secondaires et des objets à utiliser directement dans le jeu.

Hunt: Showdown

Il y a jusqu'à cinq paires de joueurs dans chaque partie, chaque équipe est laissée en marge d'une carte marécageuse située en Louisiane (c'est ce qu'il semble en tout cas). La map est d'une taille décente, et après plusieurs heures de jeu, nous n'en avons toujours pas vu l'intégralité. Chaque duo a le même objectif : obtenir un token et dégager votre route pour vous échapper. Cependant, même si cela peut sembler simple, ce n'est pas le cas.

La chasse dont il est question dans le titre fait référence à une « vision sombre » : un écran noirci et déformé qui vous permet de distinguer des particules bleues. Ces dernières flottent comme des marqueurs, et vous permettent de collecter des indices. À l'instar du cercle de PUBG, ici les zones noircis signalent l'absence de votre cible. Après avoir trouvé suffisamment d'indices, l'emplacement final est mis en évidence et tout le monde peut s'y rendre. Attention toutefois, ramasser le token et vous rendre à l'extraction revient à se peindre une cible dans le dos, puisque les autres joueurs en ont connaissance.

Hunt: ShowdownHunt: Showdown
Hunt: ShowdownHunt: Showdown

Restez à deux est conseillé. Déjà parce que vous aurez moins de mal à tenir certains ennemis à distance (notamment les zombies couverts de mouches) mais aussi pour un souci de gestion des munitions et pour accélérer l'extraction. Attention cependant, le tir de vos armes fait du bruit et peut alerter les autres joueurs à proximité de votre emplacement.

Cela nous donne une bonne occasion d'évoquer la partie audio de ce jeu. Vous pouvez parler à vos partenaires quand ils sont proches, cependant quand ils sont éloignés, ce sera plus difficile de les comprendre. Encore une fois, c'est une façon de vous encourager à ne pas vous séparer. Le seul problème est que vos adversaires peuvent également vous entendre parler s'ils sont à proximité, ce qui provoque des silences tendus quand vous soupçonnez vos ennemis d'être à côté.

Quand vous tombez sur un ennemi, que ce soit un mort-vivant controlé par l'IA ou un autre joueur, il ne faut pas hésiter à ouvrir le feu. Soyez réfléchis cependant, comme on l'a dit, les munitions sont une denrée rare. Les mouvements du joueur ne sont pas rapides, ce qui ralentit un peu le combat. Mais cela semble être un choix de conception conscient, encourageant les joueurs à peser une situation avant de réagir de manière impulsive. En revanche, il reste encore un travail à faire sur la détection des coups.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Le véritable problème d'Hunt : Showdown, c'est l'optimisation. Même si vous jouez sur une machine de guerre, avec une carte graphique haut de gamme, vous allez être déçu par les chutes de FPS. Bien qu'il soit tôt et qu'il y ait encore clairement du travail à faire, Crytek va devoir faire quelque chose pour que le jeu tourne à une vitesse acceptable sur des PC plus modestes.

En dehors des problèmes d'optimisations, mentionnés ci-dessus, nous avons été très impressionnés par cette création de Crytek. On apprécierait bien la présence d'une carte supplémentaire, pour varier, cependant, le concept de base qui sous-tend l'action est solide comme un roc. Un long chemin reste néanmoins à parcourir, même si Crytek a tout ce qu'il faut pour transformer Hunt : Showdown en un succès retentissant. Et après avoir commencé à y jouer, nous avons hâte de voir ce qu'ils peuvent faire dans les semaines et les mois à venir.

Hunt: ShowdownHunt: ShowdownHunt: ShowdownHunt: Showdown

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant