Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
GRIS

GRIS

C'est important de mettre un peu de couleur dans sa vie...

GRISGRISGRISGRIS

Quand on parle de jeux vidéo artistiques, les titres indépendants sont généralement ceux qui ouvrent la voie et fournissent les idées les plus novatrices et les plus audacieuses. Au cours des dernières années, nous avons eu le droit à des jeux comme Gorogoa, The Gardens Between, et bien plus encore pour prouver que les jeux peuvent non seulement apporter des plaisirs visuels, mais aussi des récits émotionnels. Nomada Studio vient de signer son dernier chef d'oeuvre, GRIS : il est temps de le savourer et de décider si cet opus est dans la lignée des jeux susmentionnés.

Nomada Studio décrit GRIS, en tant que mot : même s'il est bien évident que c'est la couleur grise en espagnol, car le studio est basé à Barcelone. Rien d'étonnant, au début du jeu nous sommes plongés dans un monde en noir et blanc. Ce n'est qu'en progressant, trois à quatre heures plus tard, que vous commencerez éventuellement à ajouter des couleurs dans cet univers.

C'est là que l'aspect artistique est mis en valeur. Passer d'un monde monochromatique, même s'il a toujours ses mérites et son style, à un monde plus coloré est incroyablement poignant. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, le jeu ajoute des nouveaux tons, comme un effet de peinture à l'aquarelle, et divers éléments pour rendre l'environnement plus vivant à mesure que vous l'explorez.

Il serait négligent de dire que ce jeu de couleurs est la seule chose qui donne bonne apparence à GRIS. Il se passe beaucoup de choses à l'écran, mais les formes nette et angulaire de jeu de plateforme y rendent la navigation et la découverte facile et visuellement frappante. Des ruines de vieux bâtiments en passant par des couloirs surélevés soutenus par de grands piliers : tout est net et bien rangé, comme un dessin tiré directement du cahier d'un architecte.

La perspective et l'échelle ont également leur importance dans GRIS. Sans trop vous gâcher l'histoire, vous êtes censé vous sentir minuscule dans ce monde à mesure que le scénario avance. C'est une impression parfaitement réussie, notamment grâce aux mouvements de la caméra. Parfois cette dernière recule soudainement, lorsque vous devrez traverser un pont ou escaladez en direction du ciel, ne laissant de vous qu'une petite tache sur l'écran. De la même manière, elle zoomera sur vous, si jamais vous faites la rencontre d'un protagoniste ou la découverte d'un quelconque artefact.

GRIS
GRISGRISGRISGRIS

Bon, maintenant que nous avons terminé de commenter les merveilleux visuels de cet opus, attaquons-nous à ce que Nomada Studio a préparé pour nous en termes de gameplay. Le jeu est un titre de plateforme en 2D, mais qui ne vous demande pas juste de vous déplacer sur un axe horizontal : en effet, il y a beaucoup de verticalité. De plus, le jeu équilibre finement la signalisation sans donner l'impression que vous suivez un itinéraire précis. Bref, vous ne vous retrouverez donc jamais bloqué, mais vous n'aurez jamais l'impression de savoir où vous allez.

Comme dans les titres de ce genre, il y a beaucoup de déplacements et de sauts à effectuer avec les plateformes. GRIS ajoute d'ailleurs diverses capacités à votre héros : la première vous permet de transformer votre robe flottante en un bloc solide capable de détruire les pierres fragiles. Plus loin, vous découvrirez comment faire un double saut, et encore plus tard, vous apprendrez à nager.

Vous pourrez également interagir avec le monde au fur et à mesure de votre avancée. Les papillons, par exemple, vous donnent éventuellement la possibilité de faire un super saut en utilisant leur puissance. Bien sûr, d'autres éléments vous seront également utiles pour restaurer les couleurs durant votre voyage. Le monde change constamment et vous serez peut-être surpris de voir les nouvelles fonctionnalités introduites à mesure que le jeu avance. Ce point, encore une fois, contribue à donner l'impression d'évoluer dans un monde que l'on ne contrôle pas.

GRIS
GRISGRISGRISGRIS

En vous promenant dans cet univers, vous remarquerez peut-être aussi la bande-son, qui fonctionne à l'unisson avec l'intrigue et les éléments visuels, ce qui contribue à ajouter une ambiance supplémentaire au jeu. Comme avec beaucoup de titres dans le passé, le piano aide à mettre en scène des moments et des séquences d'émotion, en particulier sur la fin. Mais il y a aussi des moments à couper le souffle : comme lorsqu'un orage vous emporte, avec la construction de la musique autour du coup de tonnerre. Ici, la musique ajoute une atmosphère et vous transporte avec elle.

C'est peut-être pour cette raison, ou par peur de gâcher l'excellent récit, que GRIS a laissé certains d'entre nous en larmes à la fin. Ce n'est pas seulement beau à regarder : tous les engrenages ont pour objectif de fournir un produit très impressionnant lorsqu'il est examiné dans son ensemble. Si la façon dont l'histoire se termine est un peu confuse, il faut bien avouer qu'elle est très touchante.

Si vous aimez les jeux indépendants pittoresques, les histoires à émotion, les méthodes uniques de narration, ou même tout simplement un beau jeu à regarder : alors GRIS est certainement un jeu que vous devez essayer. En peu de temps, le jeu superpose de nouvelles idées et de nouveaux visuels pour maintenir son élan. Les images, les audios, tout marchent au diapason. Nomada Studio doit être fier de ce qu'il a créé, car ce jeu est une expérience qui vous marque l'esprit, même après avoir éteint l'écran.

GRISGRISGRISGRIS
09 Gamereactor France
9 / 10
+
Couleurs utilisées à bon escient, Superbe design, Audio fonctionne à merveille, Histoire émotionnelle mais sans dialogue, Mécanique amusante et fraîche.
-
La fin est un peu confuse.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor