Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
textes de gadget

Beoplay Portal

Le retour en force de Bang & Olufsen ?

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Le géant de la technologie Bang & Olufsen, responsable de certains électroniques au design les plus iconiques de l'histoire, bat un peu de l'aile depuis maintenant un petit bout de temps. L'année dernière, l'entreprise a annoncé une collaboration avec Microsoft, certains l'ont vu comme une ultime tentative de sauver le navire. Mais en réalité, B&O semble tranquillement se redresser : le chiffre d'affaire est monté de 16% pour atteindre 689 millions de couronnes danoises, succès par ailleurs amplifié par le partenariat avec Microsoft.

Le produit s'appelle Beoplay Portal, un casque qui reste très "B&O" et ressemble pas mal à une version console du nouveau HX, lui-même successeur du très populaire H9. Notez bien qu'il ne s'agit pas d'une critique, car comme le HX, le Portal est un casque d'une qualité somptueuse, par son design comme par sa construction. Les deux côtés sont ornés de pièces d'aluminium, l'arche est couverte par du cuir et il y a aussi de la basane couvrant les mousses autour des oreilles. Malgré tout ces éléments plutôt onéreux, le Portal reste un casque léger, pesant "seulement" 282 grammes.

Beoplay Portal

La différence principale est l'espace dans les oreilles. Lorsque comparé au HX, il est clair que le Portal a été pensé comme une expérience qui recouvre vos oreilles. Les deux casques ont un écart entre le tissu et l'extrémité de l'écouteur mais celui du Portal est un peu plus grand, ce qui crée une impression physique plus confortable, particulièrement pendant les longues sessions.

En réalité, l'inconfort global qui polluait les casques B&O jusque là à disparu. A l'exception peut être de la pression exercée par l'arche sur votre tête, cependant, elle est considérablement réduite au point de ne plus vraiment être un problème.

B&O est aussi étonnamment revenu en arrière sur quelques fonctionnalités. Les disques en aluminium n'exigent plus que vous fassiez des ronds avec vos doigts. A la place, vous n'aurez qu'à tapoter pour mettre sur pause ou relancer. Il y a également des sliders sous chaque oreille. Sans être parfait, ces mécanismes suffisent à être satisfaisants. Il est possible que cela déplaise à certains puisque ces deux sliders ajustent le volume et l'ANC (Active Noise Control), mettant ainsi de côté un moyen d'équilibrer l'audio entre chat et son des jeux.

Cependant, il est aussi important de savoir que le Portal est un peu un 2-en-1 puisqu'en plus de pouvoir jouer avec, rien ne vous empêche de le pair avec un autre appareil en Bluetooth pour partir faire un tour en ville. Même si d'autre fabricants ont vendus leurs produits comme hybridse, on se voit malgré tout beaucoup moins sortir avec un SteelSeries Arctic 9X ou LucidSound LS50X.

Beoplay Portal

Mais cette adaptabilité n'est d'aucune utilité si le son ne suit pas. Et heureusement, il suit. B&O utilise une signature sonore linéaire agréable du plus bel effet depuis plusieurs années. L'équilibre est presque parfait entre les sons les plus proéminents et les basses. Le casque n'a pas une fois diffusé un son désynchronisé. Nous l'avons testé sur Dishonored et Halo 5 : Guardians en Coop pour tester la répartition chat / jeu qui était aussi très bonne, malgré l'absence de bouton pour le régler. Nous avons également pris le soin d'écouter certains morceaux qui arrivent à révéler les imperfections sonores des casques (I Used To Know Her, de H.E.R, Blonde de Frank Ocean ou (04:30) de Jamie Isaac) mais la constance est de mise.

De plus, le "micro boomer virtuel" que B&O vend comme un vrai micro physique fait également ses preuves. Il n'est évidement pas un vrai micro à bras mais nos partenaires en coopération jugeaient le son "bon", et ce sans devoir gérer un micro devant soi.

L'application compagnon est également appréciable. Vous y trouverez une distinction claire entre la Xbox et le mode Bluetooth 5.1 ainsi que certains modes d'écoutes pré-enregistrés comme le mode "FPS". Pour la plupart, ils jouent sur le noise canceling, qui peut par ailleurs être modifié manuellement via la molette sous l'oreille gauche.

Beoplay Portal

Le Portal est cher, mais vraiment cher. Encore plus cher lorsque l'on déballe et on remarque que B&O n'a par exemple pas jugé bon de rajouter des protections. Ceci dit, sachant que le Portal s'utilise aussi bien pour jouer que pour partir en voyage, qu'il est beau et que son son est excellent, le prix en vaut la chandelle. Au final, il s'approche de ce qu'il faudrait débourser pour un bon casque gaming et un bon casque audio de milieu de gamme. Au final, la décision vous revient mais le Portal est une option plus que solide pour n'importe quel propriétaire de Xbox.

09 Gamereactor France
9 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor


Chargez le contenu suivant