Français
Gamereactor
tests
Fire Emblem Heroes

Fire Emblem Heroes

Le prochain jeu de Nintendo à être porté sur mobiles est la licence Fire Emblem. Mais malheureusement, beaucoup d'éléments qui ont fait le succès de la série manquent à ce Fire Emblem Heroes.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Pendant très longtemps, la franchise Fire Emblem a été l'un des trésors cachés de Nintendo. L'explication à cela est, qu'au départ, celle-ci était exclusive au Japon. Les joueurs occidentaux ont ensuite pu découvrir la série avec la sortie de Fire Emblem : Rekka no Ken sur Gameboy Advance (sobrement intitulé Fire Emblem en occident). Il en reste que les jeux de rôles tactiques étaient incontournables pour les amateurs du genre seulement.

Ceci n'est plus le cas aujourd'hui. La version 3DS, Fire Emblem : Awakening est devenu un succès auprès des néophytes comme des fans de longue date. Cet opus qui aurait pu être le dernier a fini par devenir le retour au premier plan de la série mais pour une plus large audience que les fans absolus, cela amenant tout un tas de choses. Comme le fait que Super Smash Bros. sur Wii U et 3 DS comporte des personnages de Fire Emblem. En outre, l'année dernière, le jeu Fire Emblem Fates (qui pourrait être considéré comme trois jeux séparés) est également apparu. Et pour conclure, ce ne sont pas moins de trois jeux Fire Emblem qui ont été annoncés : le remake de Fire Emblem Echoes : Shadow of Valentia qui sortira en mai, le spin-off Fire Emblem Warriors qui sortira en automne, et enfin une version Switch attendue en 2018.

Les jeux varient en termes de qualité, présentation, finesse technique mais les éléments principaux de la licence demeurent toujours, à savoir un jeu orienté combat avec une multitude de classes, d'unités et dont la plupart des soldats ont une personnalité et une identité définies. Ces derniers éléments nous faisaient prendre soin d'eux, les Fire Emblem comportant un système de mort définitive sans pitié. En effet, si un membre de votre groupe meurt, il ne sera pas possible de le ressusciter par la suite. Tous ces éléments auraient pu servir de base alléchante à Fire Emblem Heroes, le nouveau jeu mobile de Nintendo. Malheureusement, ce qui nous est donné est une version plutôt réduite de Fire Emblem pour Android et iOS...

Fire Emblem HeroesFire Emblem Heroes

Fire Emblem Heroes est un free-to-play, ce qui peut être à la fois une bonne et une mauvaise chose. Le bon côté est que le jeu est facile d'accès. Le mauvais côté, est qu'il n'y a rien de vraiment gratuit dans ce monde et un free-to-play apporte son lot de conséquences. Dans le cas présent, le jeu comporte le modèle devenu classique, à savoir qu'il est gratuit de base mais que certaines choses sont payantes et vous finissez par dépenser votre argent.

Néanmoins, la première impression n'est pas mauvaise. Vous incarnez un tacticien d'un autre monde qui assiste Anna, Alfonse et Sharena du royaume de Askr dans leur lutte contre l'empire d'Emblia.

Chaque royaume possède la capacité de voyager dans d'autres mondes, et l'empire d'Emblia utilise cette capacité pour asservir des héros issus de ces autres mondes de Fire Emblem grâce à de la magie de contrôle de l'esprit. En surclassant ces héros au combat, vous les délivrerez de leur asservissement et affaiblirez le pouvoir du royaume d'Emblia.

Tout cela est bien fait, même si certains éléments animés peuvent devenir exagérés comparés au design original des personnages. Les combats sont assez jolis, de plus, le tout fonctionne assez bien avec, notamment, des temps de chargement proche du néant. Les smartphones d'aujourd'hui ont de bons processeurs qui sont bien mis en œuvre ici. La qualité des musiques du jeu est aussi à souligner, bien que ce soit pour la plupart des versions remixées des jeux précédents. Il est aussi plaisant de voir à quel point les écrans de smartphones collent plutôt bien avec le gameplay de Fire Emblem.
Comme il est tradition, le jeu vous donne une vue du champ de bataille (dans ce cas-ci en 8x6). Tout est facilement contrôlable par un simple toucher du doigt, et l'on peut facilement imaginer comment cela aurait été si Nintendo avait réalisé un jeu complet avec la même présentation graphique, les mêmes temps de chargements et des mécaniques aussi simples que celles-là.

Fire Emblem HeroesFire Emblem Heroes

Le système de combat reprend la formule classique des Fire Emblem : la sainte trinité des forces et faiblesses des armes. L'épée bat la hache, qui bat la lance, qui bat l'épée. Cette indication est présente en bas à droite et la même triangulation est appliquée aux attaques magiques.
Les combats sont au tour par tour, et vos unités gagneront des niveaux au fur et à mesure qu'ils prendront de l'expérience sur le champ de bataille. Si vous avez déjà joué à un Fire Emblem vous ne serez pas dépaysé.

Mais passées les premières impressions, il ne prend pas longtemps avant de remarquer les faiblesses du jeu. Celles-ci peuvent être en partie attribuées au support mobile et au modèle free-to-play.

On avait l'habitude que de nombreux personnages soient au début des ennemis et deviennent par la suite des alliés à force de négociations et de discussions sur le champ de bataille. Trouver quel personnage utiliser afin de persuader l'ennemi de rejoindre nos rangs, a toujours constitué un élément excitant du jeu. Cela n'est malheureusement pas le cas dans Fire Emblem Heroes. Même les héros libérés de l'asservissement vous remercieront simplement avant de s'en aller.

Alors, comment recruter de nouveau héros ? Et bien en investissant des orbes (la monnaie du jeu) dans un portail qui générera un héros aléatoire. Voici comment Nintendo gagne de l'argent, car gagner des orbes prend beaucoup de temps ce qui signifie que la tentation d'acheter des orbes afin de recruter des héros avec de l'argent réel est grande.

Les plaisanteries habituelles entre vos différents personnages sont aussi absentes du jeu. En prenant en compte le fait que la personnalité unique de chaque personnage est un élément clé de la série, ce jeu apparaît comme une version anémique de Fire Emblem. Les deux derniers jeux de la licence, Awakening et Fates, avaient été particulièrement bons sur le côté social des personnages (sans oublier qu'ils étayent ingénieusement drôles) et un Fire Emblem sans cet élément n'est pas vraiment le même.

Fire Emblem HeroesFire Emblem Heroes

Fire Emblem Heroes veut essentiellement vous focaliser sur les combats. Ce n'est pas nécessairement négatif mais le problème est que cela ne prend pas longtemps avant de devenir trop facile et répétitif. Chaque combat oppose 4 héros de chaque camp. Il n'y a pas d'option pour changer la disposition de vos combattants sur le terrain au préalable et les armes disponibles pour chacun dépendent de leur niveau.

Les différentes classes des jeux originaux importent peu durant le combat, ce qui cause un manque de profondeur stratégique. De nombreux éléments des nouveaux jeux, comme le fait que deux personnages puissent combiner leur force sur le champ de bataille, sont également absents.

Cette version mobile comporte une tour d'entrainement et une arène en plus du mode classique, mais ceux -ci ne sont pas différents structurellement du mode classique et n'ajoutent donc rien. Ils servent probablement au test de terrains pour les nouveaux héros où vous pourrez gagner plus de points et améliorer leur compétence. Cela peut aider mais ce n'est pas assez.

Pour les joueurs qui n'ont jamais entendu parler de Fire Emblem, Fire Emblem Heroes pourrait éventuellement suffire à leur désir d'aventure stratégique sur téléphone. En revanche pour les fans de longue date, il est fortement possible que le jeu ne soit rien de plus qu'un opus dépouillé des éléments caractérisant la série. Dans le meilleur des cas, le jeu pourra vous occuper l'espace d'un instant (durant vos trajets en bus, par exemple), dans le pire des cas ça ne sera pour vous, rien de plus qu'un buy-to-play camouflé. La licence Fire Emblem vaut bien mieux que ça !

05 Gamereactor France
5 / 10
+
Jeu gratuit, graphismes sympas, les éléments de gameplay de Fire Emblem conviennent au support mobile...
-
La profondeur tactique associée à la série manque cruellement, il n'y a pas assez de différences dans l'utilisation des personnages, le système de classe est quasi-inexistant, pas de lien avec les personnages, une connexion internet est nécessaire...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Fire Emblem HeroesScore

Fire Emblem Heroes

TEST. Written by Ingar Takanobu Hauge

Le prochain jeu de Nintendo à être porté sur mobiles est la licence Fire Emblem. Mais malheureusement, beaucoup d'éléments qui ont fait le succès de la série manquent à ce Fire Emblem Heroes.



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.