Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
FIFA 20

FIFA 20 : Nos impressions à l'E3

Nous avons pu mettre nos mains sur le nouveau FIFA, voici ce que l'on en a pensé.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Depuis certaines années, FIFA cherche à innover lors de chaque opus, afin de pimenter un peu plus la franchise. En 2017, un mode Aventure est né. Mais maintenant que l'épopée d'Alex Hunter est terminée, c'est Volta qui se charge de renouveler la licence. Rappelant (copiant ?) FIFA Street, le mode Volta vous emmènera sur les courts extérieurs aux stades et aux règles officiels.

Malgré son absence à l'EA Play cette année, nous avons tout de même essayé le mode « Coup d'envoi ». Le Real, Manchester City, le PSG, Dortmund, Liverpool et l'Atletico étaient les équipes disponibles, toutes s'affrontant dans le Wanda Metropolitano, stade de Madrid qui a accueilli la finale de la ligue des champions cette année. On en déduit que FIFA utilise encore ce tournoi européen pour séduire.

FIFA 20

La première chose à noter est que nous n'avons senti aucun changement par rapport à FIFA 19, ce qui tranche avec les EA Play précédents. C'est sûr qu'il y a de petites modifications, mais le gameplay principal reste inchangé. L'expérience de jeu n'évolue pas, comme on s'y attendait avec les changements à venir évoqués par EA.

Certaines modélisations sont plus réelles (les cheveux blonds de Sergio Aguero par exemple). Alors, elles peuvent rester marginales. Néanmoins, elles aident à l'immersion, surtout dans un jeu tel que FIFA où elles peuvent vites être périmées.

Bien évidemment, il est impossible pour nous d'entrer dans le détail : nous y avons joué très peu de temps. Nous avons néanmoins remarqué une amélioration, partagé aussi par Sam Rivera (producteur adjoint de FIFA) : lors de passes en profondeur, la balle devrait aller plus souvent où vous voulez « On se concentre sur trois choses dans FIFA 20 : avec le ballon, sans le ballon et le ballon lui-même. On a revu le déroulement du jeu. Il donne plus d'espace et de temps au dribbleur ; ce qui crée plus de 1vs1, ce que nous voulons. Pourquoi ? Parce qu'il n'y a qu'en un contre un qu'il faut utiliser que ses talents (sous-entendu : ne pas s'en remettre à l'IA, ndlr) pour s'en sortir ».

La mise en vedette de la défense manuelle par EA est claire. Nous nous sommes précipités plusieurs fois pour choisir un joueur et récupérer la balle par nous-mêmes, parce qu'il était devenu évident que ça restait la meilleure chose à faire. Nous espérons sincèrement que cela aidera les joueurs à montrer (un peu) plus leurs talents en défense. Cela vaut peut-être le coup de s'entraîner avant que FIFA 20 enlève ces « supers » défenseurs contrôlés par l'IA.

Globalement, FIFA nous a vraiment pas impressionné. Peu de choses ont changé, mais ça ne reste pas grave puisqu'avec des sorties annuelles, nous nous y attendons un peu, inconsciemment. Si toutes les promesses faites par Sam Rivera et son équipe sont tenues, nous auront probablement le droit à une version plus améliorée que ne l'était FIFA 19, ce qui est probablement l'objectif principal d'EA.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant