Français
Gamereactor
news
Destiny 2: The Witch Queen

Destiny 2 : La Reine Sorcière arrivera le 22 février !

Une nouvelle cinématique a été partagée exposant la longuement attendue Savathûn.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Lors de la présentation Destiny 2 de ce soir, il nous a été données de nombreuses informations sur ce qui est à venir dans le looter-shooter de Bungie. Le point principal du stream a bien évidemment été la prochaine extension, « La Reine Sorcière », le DLC qui mettra enfin les Gardiens face à Savathûn elle-même, une chose très attendue depuis que le personnage a été révélé il y a plusieurs années.

Il a été dévoilé que cette nouvelle aventure débutera le 22 février sur toutes les plateformes qui accueillent Destiny 2. Mais ce n'est pas tout, il a aussi été abordé d'autres éléments comme le lieu où se passera cette affrontement qui n'est nul autre que son monde du trône. C'est ici, ainsi que dans d'autres lieux, que nous apprendrons comment Savathûn et la Ruche ont volé la Lumière. Mais soyez sur vos gardes, Savathûn peut ressusciter les membres de la Ruche tombés grâce aux pouvoirs de la Lumière.

En ce qui concerne les autres goodies prévus, nous avons découvert qu'un type d'arme inédit va faire son entrée. Le Glaive, qui ressemble plus à une Épée qu'à une arme à feu, est une arme de mêlée qui permettra aux Gardiens de faire appel des capacités spéciales comme la possibilité de déployer un bouclier en plus d'infliger des attaques d'énergie.

En plus de tout cela, un nouveau système de crafting d'arme est en chemin qui laissera la liberté aux Gardiens de façonner leurs propres Mods, skins et combinaisons de stats, ce qui changera indéniablement à jamais la façon de jouer à Destiny 2.

Ce ne sont que quelques-uns des points qui ont été exposés durant le show dédiée à « La Reine Sorcière » de ce soir, sur lesquels nous reviendront plus en profondeur et en détail ultérieurement.

HQ
Destiny 2: The Witch Queen

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.