Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
news
PlayerUnknown's Battlegrounds

Des étudiants arrêtés par la police pour... avoir joué à PUBG !

Le fait divers a eu lieu en Inde, où le battle royale est interdit (heureusement pas dans tout le pays)...

  • Auteur: La Rédaction

Aussi divertissants soient-ils, les jeux vidéo comportent certains risques, épileptiques et addictifs notamment. Mais jusqu'ici, s'adonner au plaisir vidéoludique ne faisait pas encourir une peine d'emprisonnement. Ce n'est (mal)heureusement le cas que dans une partie de l'Inde, dans l'état de Gujarat (à l'ouest du pays), où les autorités locales ont tout simplement décidé d'interdire la version mobile de PUBG.

Dix étudiants ont ainsi été arrêtés la semaine dernière pour avoir apprécier une partie du célèbre battle royale, associé au "démon" car susceptible d'affecter "le comportement, les manières et le développement des jeunes indiens." Pour éviter la prison, ceux-ci doivent tout simplement désinstaller l'application, et ont été libérés assez rapidement apprend-on.

Bluhole avait déjà réagi à l'interdiction de son jeu il y a quelques semaines, assurant vouloir "être un membre responsable de l'écosystème du jeu vidéo" et "travailler avec les parents, les éducateurs et les organismes gouvernementaux..." A noter que le rival Fortnite n'est pas concerné par cette interdiction, sans doute en raison de son aspect visuel jugé moins violent...

La loi pourrait être modifiée prochainement, d'ici la fin du mois, selon certaines sources. Que pensez-vous de cette histoire ahurissante ?

PlayerUnknown's Battlegrounds