Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
news
Counter-Strike: Global Offensive

CS:GO - ESL Pro League : Natus Vincere s'impose face à Vitality en finale !

A l'issue de cinq manches plus que mouvementées, l'équipe ukrainienne a remporté le Major. Avec en bonus un million de dollars pour avoir réalisé le Grand Chelem Intel !

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Opposant deux des meilleures équipes de la scène CS:GO actuelle, la finale de ESL Pro League n'a pas déçu de par son intensité et le niveau de jeu présenté par tous les joueurs. Les Français de Vitality, auteurs d'un tournoi quasi-parfait malgré l'arrivée nouvelle du jeune joueur Kyojin (après la mise à l'écart du vétéran Cédric « RPK » Guypouy et sa retraite esportive récemment annoncée) n'a perdu que contre Team Heroic, vainqueur du tournoi ESL précédent (grâce à ce clutch exceptionnel de Cadian que vous pouvez voir ici).

S'imposant en demi-finale contre OG sur le score de 2 à 0, la team a ensuite affronté le titan ukrainien Natus Vincere. Menés par leur joueur de légende Oleksandr « S1mple » Kostyliev, les numéros 1 mondiaux, vainqueurs de l'IEM Cologne en juillet dernier ont offert de très bonnes performances durant le tournoi. Ayant perdu l'IEM Beijing face aux Français menés par le leader in game Dan « Apex » Madesclaire, les Ukrainiens entendaient laver l'affront.

Counter-Strike: Global Offensive

La première carte, Dust II, choix des Navi, s'est conclue sur leur victoire avec le score de 16 à 10. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup, Vitality remportant la deuxième carte, Inferno (16-6). Les Ukrainiens ont pris la troisième map, Nuke (16- 11) et les tricolores se sont imposés sur Overpass (16-7)

Sur ces quatre matchs, les deux équipes ont montré qu'elles méritaient leur accès à cette finale et qu'elles seraient de véritables menaces pour le Major de Stockholm. Mais l'issue du match s'est décidée sur la carte Mirage (Carte du fameux clutch de Zywoo avec 9 hp et un P250 contre cette même équipe en finale de l'IEM Beijing 2020) a été dominée et remportée de peu par les Ukrainiens sur le score de 16 à 14.

Remportant son deuxième trophée de suite après les IEM précédemment cités, et devenant la troisième équipe remportant le Grand Chelem Intel après Astralis, Team Liquid, Natus Vincere s'est vu octroyer la somme bonus d'un million d'euros et se prépare déjà pour le Major de Stockholm, dans quelques semaines.

Counter-Strike: Global Offensive

Si cette défaite est décevante pour l'équipe française, elle laisse place à de bons espoirs pour le Major de Stockholm. Cette nouvelle équipe a brillé malgré l'arrivée récente du jeune Kyojin (Jayson Nguyen Van) en avril dernier. Bien intégré au collectif, le joueur n'a pas démérité et constitue un atout solide dans ce roster qui pourrait réellement faire de l'ombre à la domination ukrainienne lors du prochain Major.

Pour revoir les moments forts du match, vous pouvez cliquer ici, et pour avoir plus d'informations sur le prochain rendez-vous.

Counter-Strike: Global Offensive

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant