Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Call of Duty: Modern Warfare

Call of Duty: Modern Warfare

Que donne le reboot de la série culte des Modern Warfare ?

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Peu de franchises inspirent le même sens du succès que la saga Modern Warfare. Le premier opus - aussi surnommé Call of Duty 4 - a révolutionné le FPS lors de sa sortie en 2007 et sa suite a pris le monde de court avec le cultissime "Remember, No Russian", une mission dans laquelle le joueur participe à une fusillade de masse dans un aéroport.

Cependant, malgré le succès retentissant de ces deux jeux Infinity Ward n'a pas réussi à atteindre une nouvelle fois pareils sommets avec sa troisième itération et encore moins avec son successeur : Infinite Warfare. Aujourd'hui, 12 ans après tout cela, les développeurs font table rase du passé dans une tentative de revitaliser et re-révolutionner le FPS militaire en rebootant Call of Duty : Modern Warfare. Mais une question reste en suspens : ont-ils réussi à recréer ce qui rend le premier jeu si spécial ?

Call of Duty: Modern Warfare

Lorsque l'on évoque Call of Duty : Modern Warfare, il est assez compliqué de ne pas digresser sur la narration. Contrairement au opus précédent de la franchise, l'axe principal du titre de cette année est de repenser Call of Duty. Autrement dit, les explosions à la Michael Bay et les one man army appartiennent désormais au passé. Du blockbuster d'action, nous sommes passé à un thriller militaire traitant de décisions et de leurs conséquences dans un conflit moderne en Urzikstan - une sorte d'hybride entre l'Afghanistan de la fin des années 80 et la Syrie actuelle.

En dépit du fait qu'il soit inspiré par deux des pires conflits militaires récents, l'Urzikstan apparait comme un lieu unique sur Terre et n'est jamais trop proche des deux conflits dont il est inspiré. Tandis que l'histoire avance, Call of Duty : Modern Warfare explore la limite de moralité et de justice dans ce genre de combats. Pour arriver jusqu'à la dernière mission, vous devrez faire des choix moralement gris "pour le bien commun". Fascinant et bien écrit tout au long de la campagne.

Pendant ces cinq heures, nous jouons plusieurs personnages différents au milieu du conflit Urzikstani ponctué de visites à Londres, en Russie et en Géorgie. Chaque cadre est vibrant et moins figé que dans les anciens CoD. Mise à part quelques zones du début du jeu, les endroit sont engageant et introduisent de nouveaux éléments. Call of Duty : Modern Warfare abandonne le classique "tuez tout le monde, avancez, tuez tout le monde" à la faveur de l'expérimentation et de la variété. Une mission, par exemple, exige que nous infiltrions une petite maison londonienne, une autre nous voit nous échapper d'une prison sans aucune arme.

Call of Duty: Modern Warfare

Cette variété est impressionnante. Chaque mission ajoute son lot d'éléments, de défis tactiques et plus encore. En particulier lors d'une mission, un flashback se déroulant 20 ans plus tôt, pendant l'invasion russe de l'Urzikstan qui est très impressionnante. Pour faire simple, Modern Warfare propose l'une des meilleurs campagne de la franchise, battant facilement Call of Duty : WWII et MW2.

Malgré l'abondance et moments mémorables et la qualité impeccable, la mission finale nous a un peu déçu, retombant malheureusement trop dans les grosses explosions. La campagne se maintient tout de même parmi les meilleures expérience narrative en FPS que nous ayons vu. Call of Duty : Modern Warfare rivalise avec The Last of Us ou Bioshock mais son final parait bâclé et médiocre. Un réel gâchis étant donné son si grand potentiel.

Call of Duty: Modern Warfare

Nous pourrions passer encore plusieurs paragraphes à chanter la louange du mode solo, de ses personnages, de ces cinématiques et que sais-je encore. Mais nous savons tous qu'un bon Call of Duty se juge avant tout par son multi, et l'opus de 2019 a beaucoup à proposer.

Le meilleur ajout est le mode "Gunfight" qui place quatre joueurs en équipe de deux dans des versions réduites des cartes. Vous avez peu de temps et les classes sont pré-déterminées par le jeu. Vous venez d'avoir une arme ? Pas de chance, Gunfight force les joueurs à jouer sur le même terrain. Ce mode est particulièrement bon pour des parties rapides en rentrant du travail. Tout va vite, les matchs s'enchainent. Il s'inscrit également parfaitement dans la philosophie du FPS dynamique et nerveux, et ce n'est qu'un des nouveaux modes.

Modern Warfare ré-imagine également le conflit à grande échelle avec le mode Guerre de Territoire avec des cartes gigantesques, des points à capturer et même des véhicules. En revanche, vous ne pourrez pas détruire l'environnement comme dans Battlefield et gameplay dynamique et nerveux ne colle pas toujours au mode. La qualité de maps est globalement un peu en deçà du reste et elles se révèlent souvent répétitives. Ceci dit, la carte dans une métropole russe est réellement bluffante.

Call of Duty: Modern Warfare

Les Opérations Spéciales sont également une bouffée d'air frais pour le jeu. Il s'agit toujours d'un mode de jeu co-op à quatre joueurs qui se déroule dans la continuité de la campagne. Les joueurs doivent explorer de larges zones et compléter des objectifs en affrontant des vagues d'ennemis. Les missions sont très variées avec quelques clins d'œils au premier Modern Warfare. La difficulté est très élevée et le travail d'équipe absolument nécessaire pour réussir. L'expérience globale est très bonne mais la difficulté rebutera probablement certains d'entre vous.

Même si les modes multijoueurs regorgent de bonnes idées, la qualité est un petit peu inconsistante. Là où les fans hardcore sauront retrouver les éléments qu'ils connaissent et aiment, les plus critiques risquent de voir les nouveautés comme inachevées. Évidemment, les habitués pourront simplement se lancer dans des parties classiques de MME ou de domination, Call of Duty : Modern Warfare reste un Call of Duty et il devrait ravir les habitués comme les nouveaux arrivants.

Call of Duty: Modern Warfare

En dehors de la campagne, des ajouts multis et du nouveau mode Opérations Spéciales, Call of Duty : Modern Warfare propose de très beaux visuels. Les graphismes ont été revus à la hausse, les environnements sont plus détaillés et les animations plus fluides sans oublier les personnages à l'aspect photo-réalistes.

Mais la vrai claque est le feeling et le bruit que fait chaque arme. Call of Duty est probablement l'und des meilleurs jeux en termes de sensations. Nous vous conseillons même de ramasser une grosse mitrailleuse et de simplement vider votre chargeur avec le son au maximum. En revanche, la bande-son est globalement oubliable mais réussi à marquer dans les moments critiques.

Répondons donc à notre grande question : est-ce que le jeu arrive à capturer la même magie que le premier Modern Warfare ? En termes de qualité pure, Infinity Ward a mis les bouchées doubles, voire même triple. Plus de modes et plus de variété que n'importe quel autre CoD sans oublier la campagne qui rivalise avec les meilleurs expériences solos du marché. Mais cela suffit-il à changer le paradigme actuel du FPS ? Hélas non, mais le tout n'en reste pas moins spectaculaire.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
08 Gamereactor France
8 / 10
+
La campagne, missions variés, le sound design incroyable, le mode gunfight, les Opérations Spéciales.
-
La dernière mission pas en accord avec le reste du mode solo, la Guerre de Territoires a besoin de quelques retouches, les Opérations Spéciales seront peut être trop difficiles pour certains joueurs.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant