Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
Assassin's Creed III Remastered

Assassin's Creed III Remastered

Beaucoup de contenu pour marquer le retour de Connor, Haytham et Aveline.

  • Auteur: Paul Blanchard

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

Détrompez-vous, Assassin's Creed III Remastered n'est pas un simple remaster d'un jeu de la saga culte Assassin's Creed sorti en 2012. Après avoir offert Far Cry 3 avec le Season Pass de Far Cry 5, Ubisoft surenchère en donnant ce nouveau remaster aux acheteurs du Season Pass d'Assassin's Creed Odyssey. Ainsi, cette nouvelle version d'Assassin's Creed III comprend : le jeu de base, son DLC en trois parties (The Tyranny of King Washington) et le spin-off de 2014 Assassin's Creed III : Liberation HD (lui même un remaster d'un jeu sorti uniquement sur PlayStation Vita en 2012). Cette jolie combinaison de titres est disponible sur PS4, Xbox One et Nintendo Switch.

Ce bundle a pour rôle de relier The Ezio Collection et Assassin's Creed Rogue aux derniers opus sortis sur la génération actuelle de console, qui vont de Black Flag a Odyssey sorti l'année dernière. Ce qui laisse donc l'aventure originale d'Altaïr comme seul opus n'ayant pas eu droit à sa version revue.

Le jeu raconte simultanément les histoires de Ratonhnhaké:ton, ou Connor Kenway, de son père Haytham et de Desmond Miles. Un format qui a ses failles puisque la séparation en trois branches rend certains éléments de gameplay et de la narration exclusifs à ces branches, ce qui a pour conséquence une expérience moins fluide. Mais nous savions déjà tout cela. Le remaster n'y touche pas et préfère s'occuper d'améliorer les graphismes, d'affiner le système de combat et d'épurer les menus de fabrication et de commerce.

Les randonnées dans la neige causent des bugs graphiques, les chevaux restent bloqués dans les rochers et arbres, les PNJs se ressemblent tous et les personnages ont toujours l'œil aussi mort malgré les bidouillages graphiques. Vous l'avez compris, le jeu garde les marques de fabriques de sa licence. On notera également que la synchronisation des lèvres des personnages est épouvantable et l'équilibrage audio souffre encore de quelques déséquilibres, surtout si vous jouez en surround sound. Mais il faut rendre à César ce qui est à César. En effet, c'est aussi Assassin's Creed III qui a introduit pour la première fois les déplacements dans les arbres, à l'intérieur des bâtiments et les premières mécaniques de navigation. Des éléments qui sont aujourd'hui à la base des nouveaux opus. De plus, ce titre repoussait les limites de ses prédécesseurs en utilisant le moteur Anvilnext pour proposer un monde encore plus grand et de nouvelles manières de l'explorer.

Assassin's Creed III RemasteredAssassin's Creed III Remastered

La mise à niveau graphique se remarque particulièrement dans la tenue de Connor puisque celle-ci semble plus réaliste et plus sujette aux lois de la physique. Il est même possible d'élargir votre garde robe en achetant les tenues de Alexios ou Bayek par exemple avec des Ubisoft Points.Bien évidemment, si vous sortez tout juste de Odyssey ou Origins, la différence ne sera pas visible de suite, mais en mettant côte à côte cette version et le jeu sorti en 2012, vous vous rendrez compte du travail accompli. De même, les menus de fabrication du jeu original nécessitait des recettes. Ce système a été revu et rendu plus simple afin de faire en sorte que le temps passé dans les menus soit plus agréable.

Malgré tout ses défauts, Assassin's Creed III reste une expérience plus qu'agréable, et ce même en 2019. L'affrontement éternel entre Templiers et Assassins pour les artefacts d'Eden placé dans le contexte de la Révolution Américaine reste intéressant. Les figures historiques majeures sont toutes là. Le DLC est également très bon en terme d'histoire. Vous y explorez une réalité alternative dans laquelle Georges Washington est corrompu par le pouvoir de la Pomme d'Eden et se fait couronner Roi d'Amérique, pour le meilleur et pour le pire. Mais surtout pour le pire.

Assassin's Creed III Remastered

Comme expliqué au début, Assassin's Creed III : Liberation fait partie du remaster et est un opus également très pertinent même si plus humble graphiquement et en terme de temps de jeu puisqu'originellement sorti sur PS Vita. Vous y incarnez Aveline de Grandpre, un personnage évoluant aux alentours de la Nouvelle-Orléans et du Bayou, qui doit jongler entre ces trois personnages : Esclave, Dame et Assassine, pour couronner ses missions de succès.

Enfin, cette édition contient également beaucoup de contenu pour celles et ceux qui souhaitent plonger plus profondément dans le processus de développement du jeu via des trailers, concept-arts et documentaires.

Assassin's Creed III Remastered n'est pas la meilleure réédition qui soit. Mais il permet aux néophytes comme aux habitués de revivre les aventures de Haytham, Connor et Aveline en un seul jeu sans devoir dépoussiérer une ancienne machine.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce
Assassin's Creed III RemasteredAssassin's Creed III RemasteredAssassin's Creed III Remastered
Assassin's Creed III RemasteredAssassin's Creed III RemasteredAssassin's Creed III RemasteredAssassin's Creed III Remastered
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Beaucoup de contenu, une histoire toujours aussi intéressante, quelques extras intéressants
-
Pas de réel améliorations concernant les glitches et autres bugs, quelques soucis de rythme dans AC3
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor