Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
articlesler

Rétro 2018 : Meilleure Narration

  • Auteur: La rédaction
Facebook
TwitterReddit

Ce qui donne de la puissance à un jeu, ce n'est pas seulement son gameplay, ni même ses graphismes ou ses fonctionnalités. C'est aussi et avant tout la manière dont il nous plonge dans son scénario et son univers. Le jeu vidéo est le support parfait pour raconter une histoire, s'en imprégner et s'y immerger, beaucoup plus que le cinéma ou les livres. En 2018, nous avons eu le droit à de nombreuses pépites dans ce domaine :

5. The Council / Big Bad Wolf

On se souviendra de l'année 2018, comme l'année où les Jeux Telltale ont connu un essoufflement spectaculaire, heureusement : il y a eu des développements intéressants ailleurs sur la scène des histoires en épisode. The Council a pris un pas en arrière (pour ramener des énigmes significatives) et deux pas en avant avec son cadre historique fascinant, son complot occulte et ses mécaniques RPG (qui influence vos actions et vos choix). Il a peut-être eu quelques difficultés, mais il apporte quelque chose de vraiment différent à ce genre qui manque cruellement d'innovation, depuis ces dernières années.

De plus, l'intrigue nous a vraiment tenus accrochés. Ce conseil titulaire regroupe diverses personnalités légendaires de l'histoire. Dès le début, lorsque nous sommes enfermés pour avoir volé un livre, nous sommes plongés dans le scénario d'un complot incroyable. Bien sûr, les personnages font partie du charme de The Council, et la façon dont vous interagissez avec eux détermine le développement de l'histoire, comme une variante de Life is Strange.

4. The Red Strings Club / Deconstructeam</strong

Boire un verre et discuter de l'avenir du monde et de l'humanité ? Prenez un siège et joignez-vous à cette superbe aventure néopunk futuriste qui vous plonge dans le Red String Club : un bar lounge connu pour les cocktails de son barman. C'est ce dernier que vous incarnez, alors que vous tentez de changer l'avenir du monde depuis l'arrière de votre comptoir en tentant d'influencer divers protagonistes qui se succèdent devant vous.

Comment empêcher un conglomérat de lobotomiser l'intégralité de la planète ? En leur servant des cocktails bien particuliers. Ces derniers vous permettent de jouer avec le fil des émotions de vos interlocuteurs pour débloquer des dialogues et des scènes. Malgré son apparence pixel art, ce jeu vous laissera pantois, même plusieurs minutes après la fin du générique.

<strong>3. Detroit: Become Human / Quantic Dream

Nous attendions beaucoup de Detroit de Quantic Dream et pour l'essentiel : cette aventure axée sur le choix concernant les androïdes offre quelque chose d'original et d'attrayant. Detroit se concentre presque entièrement sur le récit, bien qu'il a été conçu selon les normes les plus strictes en termes de valeurs de production (animations du visage, jeu d'acteur et fidélité graphique). Cependant, il s'agit bien plus que d'une expérience superficielle et nous avons commencé à nous occuper de Kara, Marcus et Connor, les trois androïdes que nous guidons au cours de divers événements. Tout au long de cette aventure de science-fiction sur trois fronts, le jeu nous offre une nouvelle perspective de notre propre société et de son avenir. Ici, tout se déroule dans un proche avenir, à Detroit, une ville dynamisée par la production d'androïdes.

Des décisions, il y en a à quasiement toutes les scènes et d'événements intéressants qui peuvent changer le cours de l'histoire de manière majeure ou mineure. Vous pouvez revenir en arrière, explorer différentes variantes de l'histoire, etc. Nous avons également apprécié la façon dont les différentes branches de l'histoire se sont imbriquées dans certains endroits, et l'importance de certains détails dévoilés grâce aux bulletins d'informations ou aux articles de magazines numériques. Ce n'est pas parfait, il arrive que Quantic Dream mélange les rythmes et rend le jeu un peu ennuyeux parfois. Mais la plupart du temps, Detroit: Become Human vous fait songer à l'avenir, mais également à notre présent et à notre passé.