Gamereactor follow Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國 / Indonesia / Polski
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
articlesler

Nintendo Switch Online, on vous explique comment ça fonctionne

Il faut depuis quelques jours payer pour profiter des services en ligne de la console hybride.

Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus

Le jeu en ligne gratuit sur Switch, c'est désormais de l'histoire ancienne avec l'arrivée du Nintendo Switch Online. Maintenant que Nintendo a rejoint Sony et Microsoft au pays des abonnements en ligne, il convient de jeter un œil à ce que ce nouveau service délivre.

D'abord parlons du prix, Nintendo a choisi de proposer des tarifs plus bas que la concurrence. Un abonnement annuel coûte ainsi 19,99 €, tandis que le mensuel revient à 3,99 €. Sachez également qu'un forfait de trois mois est proposé à 7,99 €. Si vous voulez un compte familial pour plusieurs abonnés en ligne, vous devrez débourser 34,99 € (jusqu'à huit comptes). Des prix beaucoup plus bas que ceux du PlayStation Plus par exemple.

L'aspect le plus notable de l'abonnement est bien sûr la possibilité de jouer en ligne. Splatoon 2, Mario Kart 8 Deluxe et Arms nécessitent désormais le Switch Online pour avoir accès aux modes multijoueur online. Cependant, sachez que tous les titres n'exigent pas pour autant un abonnement. Certains développeurs tiers peuvent en effet laisser la liberté aux joueurs de profiter de leur création en ligne gratuitement, comme Fortnite par exemple. Nintendo a promis de mettre une note sur les boîtes de jeux pour savoir si elles nécessitent ou non le Switch Online, ce qui sera également le cas dans la boutique en ligne.

Mais ce n'est pas tout : en vous inscrivant au Nintendo Switch Online, de nouvelles fonctionnalités vous seront offertes, comme les sauvegardes en ligne. Tous les titres ne prennent néanmoins pas en charge cette option (Splatoon 2 et Dark Souls Remastered pour ne citer qu'eux). Il s'agit là avant tout de contrer le piratage, ce qui est plutôt compréhensible. Dans le cas où votre abonnement prendrait fin, vous aurez 6 mois avant que vos sauvegardes Cloud ne soient effacées, il vous faudra donc les réhéberger sur votre console avant la fin de l'échéance.

Nintendo a également fourni une application mobile, pour obtenir quelques petits extras et consulter vos statistiques de joueurs. Pour l'instant, il semble ne supporter que les productions Nintendo. La fonctionnalité la plus importante de cette application étant sans conteste le chat vocal.

Mais notre bonus favori concerne les jeux NES. La bibliothèque de titres NES comprend 20 jeux, qui seront rejoints par d'autres productions au cours des prochains mois. Parmi ceux proposés au lancement, les plus remarquables sont Ghosts 'n' Goblins et Super Mario Bros. 3, auxquels s'ajouteront très vite Solomon's Key (octobre), le mythique Metroid (novembre), Ninja Gaiden et Adventures of Lolo (décembre). Les jeux NES prennent même en charge le mode multijoueur et le chat vocal en ligne, ce qui est très intéressant. Il sera possible d'y joueur hors connexion, portabilité oblige. En revanche, si votre abonnement prend fin, la bibliothèque NES sera verrouillée après seulement une semaine.

Dans son ensemble, le Nintendo Switch Online est assez proche des offres des autres consoles et, à moins que vous ne jouiez beaucoup en ligne, vous pourrez facilement vous en passer. La bibliothèque de jeux NES et les sauvegardes dans le cloud sont intéressantes, mais ne sont pas impératives. Une fois encore, l'abonnement est assez bon marché par rapport à la concurrence. N'en étant qu'à ses prémices, le service révélera tout son potentiel au fur et mesure des mois qui viennent...