Gamereactor follow Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國 / Indonesia
Gamereactor Close White
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
articlesler
Pro Evolution Soccer 2018

PES League : Ettorito, le sacre d'un joueur de légende

Le joueur est champion du monde pour la deuxième fois, après une année où il n'aura pas forcément brillé.

Facebook
TwitterRedditGoogle-Plus
Pro Evolution Soccer 2018

"C'est une véritable légende de ce jeu vidéo, le meilleur de l'histoire." L'hommage rendu par Alejandro Alguacil Segura à celui qui l'a empêché d'être sacré champion du monde reflète ce que beaucoup d'observateurs pensent. En remportant son deuxième titre mondial, sept ans après sa première consécration, Ettore "Ettorito97" Giannuzzi est entré dans l'histoire de la PES League.

Surtout, il a levé les doutes le concernant, prouvant qu'il sait géré la pression des grands rendez-vous. Car s'il est double champion du monde aujourd'hui, il ne faut pas oublier qu'il a également perdu trois fois en finale (2010, 2014 et 2017), ce qui a conforté ses adversaires qui ne le voyaient que comme un éternel second. Mais Ettorito97 a démontré à Barcelone le weekend dernier qu'il n'était pas juste un excellent joueur, mais sans doute le meilleur joueur de l'histoire du jeu. Sans faire injure à ses prédécesseurs.

Comme si cela ne suffisait pas, le jeune Italien a d'ailleurs remporté la première édition co-op de la PES League. Comme pour marquer encore plus l'histoire de la compétition de Konami. Un plaisir partagé avec son compatriote Luca « ildistruttore44 », mais surtout son ami espagnol Alex Alguacil. Sacrés ensemble en co-op, ils se sont affrontés quelques minutes plus tard en finale du 1v1. La suite : on la connait tous, ce qui a néanmoins ajouter un peu de dramaturgie à cette belle finale mondiale en Catalogne. Mais tout n'était pas gagné d'avance, loin de là.

Si les Broken Silence d'Alex et Ettore partaient en favoris du coop, avec peut-être les Français de la Neo_eSports (qui ont échoué dès leur entrée en lice), en 1v1 ce n'était pas la même histoire. Les deux jeunes hommes faisaient bien partis du groupe de joueurs que l'on voyait triompher, comme à chaque compétition de la PES League. Mais parmi les huit finalistes, les observateurs misaient davantage sur Jérémy "Tiomit_PW" Bruniaux, le français meilleur joueur de la saison. Ou encore Sofia, tant le joueur japonais avait impressionné à l'occasion de l'Europe Round à Berlin en mai. Ce dernier a été éliminé dès la phase de poules, au goal average face à Alguacil. L'espagnol se chargera ensuite d'éliminer Tiomit, en profitant du soutien d'un public tout acquis à sa cause et qui a clairement joué un rôle décisif samedi dernier. Un parcours vers la finale beaucoup moins délicat pour Ettorito, qui n'aura finalement jamais souffert pour glaner sa deuxième couronne mondiale en solo.

Un avenir dans un club de foot ?

Si elle s'est ponctuée en apothéose, l'année 2018 du jeune homme de 21 ans n'aura pas été des plus brillantes. C'est même l'une des saisons des plus difficiles de sa déjà longue carrière. Eliminé dans la phase de groupes, lors du premier rendez-vous mondial à Tokyo en janvier. Puis en quart de finales à Buenos Aires, à l'occasion de l'America Round du mois de mars (deux compétitions dominées par le Français Tiomit). Il a redressé la barre en mai dernier à Berlin, pour l'Europe Round qui l'a vu atteindre le dernier carré de la compétition (remportée par Sofia). Une montée en puissance et de l'acharnement là où les autres se sont peut-être un peu plus relâchés que lui. Il a fait preuve d'une force de caractère en tout cas, que l'on ne lui connaissait pas forcément.

Avec un tel palmarès et plusieurs années au plus haut niveau devant lui, on imagine un avenir radieux pour Ettorito. À l'heure où la compétition sur Pro Evolution Soccer s'apprête à changer de visage, avec l'apparition de clubs de foot professionnel partenaires de Konami : il n'est pas exclu de le voir devenir une superstar, comme le souhaite l'éditeur nippon. On manque encore d'informations néanmoins concernant l'efootball Pro, la ligue lancée par Gerard Piqué en partenariat avec Konami. Elle devrait réunir (au moins en coop) des rosters issus du Barça, Monaco, l'Inter, Schalke, Liverpool ou encore bien d'autres.
Malheureusement pour Ettorito, son club de cœur la Juventus Turin ne devrait pas être de la partie, car plus proche de la simulation rivale. Mais nul doute qu'il se contentera d'un autre club européen de premier plan...

Pro Evolution Soccer 2018

Pensez-vous également qu'Ettorito97 soit le meilleur joueur de l'histoire de PES ?