Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
articlesler
The Legend of Zelda: Breath of the Wild

The Legend of Zelda: Breath of the Wild, le must have de la Switch

La dernière aventure de Link est l'une des plus passionnantes jamais proposées.

Vous savez qu'un jeu est culte lorsqu'il vend plus de copies que la plateforme sur laquelle il est sorti. C'est exactement ce qu'il s'est passé avec The Legend of Zelda : Breath of the Wild, apparu au lancement de la Nintendo Switch en mars 2017. D'aucuns n'ont pas hésité à le qualifier rapidement du « meilleur jeu de tous les temps », nous nous contenterons d'affirmer qu'il s'agit du meilleur n'ayant jamais accompagné une console à sa sortie (lire notre test)

Mais qu'est-ce qui a fait de Breath of the Wild un titre incontournable ? Mis à part le fait que les joueurs attendaient désespérément une nouvelle sortie de la série, la transition vers un format open world a parfaitement était réussie. L'Hyrule à la sauce Breath of the Wild offre une exploration inégalée. Il y a un certain nombre de zones distinctes qui se mélangent merveilleusement pour créer une tapisserie d'aventures, avec chaque région riche de choses à faire pour non seulement faire avancer le déroulement de l'histoire principale, mais aussi pour vous distraire.

Les systèmes de gameplay se superposent au design du monde et des ennemis pour créer une aventure qui pousse à la réflexion. Si voulez vous aventurer dans les montagnes gelées, vous devrez trouver un moyen de surmonter la fragilité physique de Link, que ce soit une sorte de recette pour le réchauffer de l'intérieur ou de nouveaux vêtements pour le garder bien au chaud pendant qu'il explore. Le monde qui vous entoure est merveilleusement réactif et doit être pleinement considéré, ce qui peut parfois ralentir votre progression, mais il se connecte au joueur et à l'environnement d'une manière que nous voyons rarement en dehors d'expériences proposées par des RPG dits de niches.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild

Le défaut de ce Zelda c'est peut-être que son récit n'est pas aussi cinématographique que des jeux comme Horizon : Zero Dawn et Wolfenstein II : The New Colossus. C'est toujours une belle aventure, un beau conte de fée et il y a beaucoup de regains d'intérêt qui vous conduiront au prochain défi, mais ce n'est pas un jeu qui s'appuie sur des cinématiques pour raconter son histoire, le récit provient du monde qu'il y a autour de vous, des gens que vous rencontrez et des aventures qui se déroulent de manière organique pendant que vous explorez tout ce que vous pouvez.

Au fur et à mesure que votre maîtrise de Link s'améliore, votre capacité à parcourir le monde, à grimper plus haut et à nager davantage, s'améliorent également. Au fur et à mesure que Link s'endurcit, le monde s'ouvre avec lui et tandis que, vous explorez de plus près, vous trouvez de nouvelles armes pour affronter le monde parfois hostile qui s'offre à vous.

Le système de combat n'est pas le plus compliqué, mais il fait amplement l'affaire. La nuance et la complexité se retrouvent partout sur Hyrule, en particulier dans les sanctuaires cachés à travers le monde. Même se rendre à l'entrée de certains d'entre eux est un casse-tête en soi et une fois qu'il est sous terre, Link doit s'attaquer à certains défis qui nécessitent un examen attentif et parfois, une bonne dose de dextérité physique. Breath of the Wild n'avait pas qu'un tour dans son sac, mais un mélange de défis de gameplay qui exige que les joueurs pensent vite et agissent avec prudence.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild est tout simplement un chef-d'œuvre. Le titre qui a parfaitement lancé la Switch et accompagné les derniers jours de la Wii U. Qui sait quel aurait été le destin de cette dernière avec un titre de cette trempe à son lancement...

The Legend of Zelda: Breath of the Wild