Gamereactor / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands / 中國
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
articlesler
Wolfenstein II: The New Colossus

Wolfenstein II : The New Colossus, le FPS de l'année

Encore mieux que Call of Duty WWII ?

  • Textes: La Rédaction

Nous avions apprécié l'opus original, sans avoir non plus été impressionnés outre-mesure. Après avoir vu les vidéos de gameplay de cette suite, on a tout de suite été saisi par l'intensité de la scène d'ouverture. Si les observateurs n'étaient dans l'ensemble pas franchement emballés, ils ont rapidement été rassurés une fois le jeu en mains.

Si The New Order semblait par moment se fixer des limites pour ne pas trop choquer les joueurs, ce n'est absolument pas le cas de The New Colossus, ce dernier proposant un récit et des missions glacials et sans concession. De plus en termes de plaisir de jeu, seul peut-être Destiny 2 parvient à proposer quelque chose de plus abouti et complet. Mais si Bungie ajoute de la variété avec la magie spatiale, Wolfenstein donne aux joueurs la possibilité d'utiliser la force brute ou la furtivité nuancée, et ce choix est présenté de manière beaucoup plus organique.

Wolfenstein II: The New ColossusWolfenstein II: The New ColossusWolfenstein II: The New Colossus

The New Colossus impressionne principalement en raison de la force de son récit. BJ est de retour en pleine forme et, cette fois, le casting venu l'épauler l'aide à livrer une histoire qui surprend autant qu'elle ne divertit. Il y a des moments vraiment dingues ici, variés et très bien pensés, les amis de la résistance de BJ sont hilarants, voire absurdes. Le mérite en revient à Machine Games aussi bien pour l'écriture que pour la qualité des cinématiques. La manière avec laquelle l'Amérique est contrôlée par les nazis est parfois difficile à accepter tant la croix-gammée reste pour beaucoup un symbole qui ne permet aucune légèreté, mais la chronologie alternative instaurée fait vite nuancer les choses sans jamais les banaliser. Tout semble étrangement plausible et vu sous l'angle de la politique du monde réel, il laisse entrevoir des inquiétudes incroyablement réalistes que beaucoup de gens ont à propos du paysage politique actuel qui est en pleine mutation. Les niveaux eux-mêmes, où les positions américaines sont radicalement révisées par les nazis, renforcent le message politique austère et absolu du jeu.

Wolfenstein II : The New Colossus est en somme l'un des tous meilleurs jeux de l'année. Et il ne faut pas hésiter avant d'y goûter au plus vite, si ce n'est pas déjà fait bien-sûr...

Wolfenstein II: The New Colossus