Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
The Last of Us: Part II

Aperçu de The Last of Us: Part II

Le titre attendu de Naughty Dog démontre l'étendu du savoir-faire du studio, et on bave d'impatience.

The Last of Us: Part II
The Last of Us: Part IIThe Last of Us: Part II

"Nous sommes en train de développer le plus gros jeu de l'histoire de Naughty Dog. »

Appétissant n'est-ce pas ? Ce sont les mots de Neil Druckmann, directeur créatif du studio, durant un événement (limité à la presse) spécial The Last of Us : Part II (TLOU 2) ayant eu lieu à Los Angeles la semaine dernière. Discours qui a tourné court puisque Druckmann savait très bien que la presse (comme une majeure partie de la communauté gaming) était impatiente d'en apprendre plus sur le titre, surtout après les 16 mois de silence radio suivant le trailer de l'E3 2018.

Suite à ces mots, l'employé de Naughty Dog raconta que l'histoire introduisait l'amour autant que la haine. Le jeu raconte comme l'amour peut jouer un rôle dans le thème de la rage, la colère, et plus encore, dans celui de la vengeance. Ce besoin de vengeance est décrit comme une "vérité universelle" entre humains mais Druckmann n'en dit pas plus sur ce besoin de vengeance recherché par Ellie. Quelles seront les conséquences de cette recherche ?

Le titre de Naughty Dog s'est laissé essayer à travers deux démos, représentant « une journée normale dans la vie d'Ellie ». Elle est membre de la "safe community" dans le Wyoming, qu'elle considère comme son foyer et va en patrouille avec Dina, la femme qu'elle embrasse durant le trailer de l'E3 mentionné plus haut.

Sur un cheval, l'exploration du jeu et des ses paysages enneigés se fait rapidement et Naughty Dog n'a pas changé les bonnes habitudes : les graphismes sont toujours aussi sublimes. Les plus petits détails sont là (la lumière d'une cave transformée en une ferme de cannabis, les traces de pas dans la neige ...) et sont un régal pour les yeux.

Les animations et les visages ne font pas exception à la règle : les portraits sont détaillés et renforcent l'attachement aux personnages. Accompagnant une création soignée, le bon jeu d'acteur permet de plonger plus profondément dans la relation entre Ellie et Dina et comment leur relation s'est construite, comme mentionné dans le trailer du State of Play.

Lors de leur patrouille, tout ne se passe pas comme prévu et permet de prendre en main l'aspect combat du titre. Joueurs du premier TLOU, vous n'aurez aucun mal à vous habituer aux mécaniques : camouflage et munitions limitées font toujours partie du jeu. Néanmoins, le craft accompagne Ellie et les armes et améliorations ont été diversifiées par rapport au premier opus.

The Last of Us: Part II
The Last of Us: Part IIThe Last of Us: Part II

Pour le combat, l'option discrétion à la bouteille de verre pour mieux les tuer est une option plus que viable. Néanmoins, les monstres peuvent être très encombrants : l'horrible mutant en forme de chou, par ses cris et mouvements spasmodiques, impose beaucoup de prudence. Les combats sont donc par essence très complexes et il se révèle qu'il n'y a pas d'alternative au camouflage : si Ellie est détectée, les choses se compliquent vite puisque, on le rappelle, les munitions sont limitées. Il faut donc faire preuve de plus de patience, mais une fois les zones dégagées de présence hostile, on ne se sent pas peu fier.

Outre les monstres, des humains étaient sur la route d'Ellie dans la deuxième partie de la démo. À Seattle à la recherche de Tommy, Ellie a dû faire face aux Loups, groupe xénophobe contrôlant la zone, eux-mêmes à la recherche d'Ellie. Armés jusq'aux dents et accompagnés de chiens renifleurs, les Loups corsent la partie : le joueur doit être encore plus prudent puisqu'il laisse son odeur sur tout son chemin, facilitant sa détection aux chiens. Et il est bien plus difficile de se battre avec un bras dans la gueule d'un canidé.

The Last of Us: Part II
The Last of Us: Part IIThe Last of Us: Part II

Néanmoins, l'espace peut être utilisée de manière très avantageuses durant les séquences de combat. Par exemple, plein de bâtiments sont à découvrir, faisant office de pause inespérée pour réfléchir à la tactique à employer. Ellie peut sauter par la fenêtre peut tout aussi bien servir à s'enfuir d'un combat mal engagé que de sauter sur la gorge d'un ennemi peu chanceux.

Mais l'évolution du combat ne s'arrête pas là : les Loups peuvent servir de bouclier humain pendant que les ennemis à proximité se font tuer, permettant à Ellie de se remettre à couvert. TLOU 2 semble plus diversifié dans ses options de combat que son prédécesseur, puisqu'il ne s'agit plus d'uniquement balancer une bouteille de verre pour mettre à terre nos ennemis.

Au cours de son parcours à travers la banlieue colorée de Seattle, le sentiment de vulnérabilité est bien plus présent que lors de la première partie avec Dina et est renforcé par le manque constant de munitions et de ressources.

Par ailleurs, le storytelling passe aussi par l'exploration des environnements : Naughty Dog récompense les plus curieux en leur apprenant des choses sur le combat entre les Loups et la Communauté, et il est marrant de voir que plein de chemins peuvent être exploser qu'il vaut la peine de sortir des sentiers battus.

The Last of Us: Part IIThe Last of Us: Part II

Globalement, qu'est-ce qu'il y à dire sur les deux démos ? Premièrement, on se sent plus proche d'Ellie, la protagoniste principale : elle n'est clairement plus l'enfant que l'on a connu dans le premier opus puisqu'elle s'est frottée aux dures réalités du monde extérieur. Néanmoins, elle garde son humanité. Sa relation avec Dina est amicale et très attachante, et s'oppose avec le sang-froid dont fait preuve Ellie lorsqu'elle exécute ceux qu'elle veut voir morts. Comment ces facettes deux d'elle peuvent cohabiter ?

De plus, les bruitages permettent une immersion plus totale dans la prudence et inconfort d'Ellie : avec un casque audio, les bruits de pas et de voix s'entendent distinctement. Néanmoins, la "voix" d'un infecté présent dans la même salle qu'Ellie couvrira les autres menaces aux alentours. Cela contribue bien à la tension et façonne intelligemment la paranoïa dont fait preuve Ellie (et le joueur) tout au long du jeu.

D'une certaine façon, The Last of Us : Part II est similaire au premier. Néanmoins Naughty Dog a rajouté des améliorations ici et là pour galvaniser le gameplay tout en attirant l'histoire dans une autre direction, avec une Ellie prédestinée à être le personnage le mieux designé du studio.

Pour le reste, il va falloir attendre février 2020, date à laquelle est prévu la sortie du jeu sur PS4.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet

Chargez le contenu suivant