Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
Anno 1800

Anno 1800 : Nos premières impressions

Le simulateur de stratégie d'Ubisoft, centré sur l'histoire, est de retour : cette fois sur la révolution industrielle.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

La série Anno peut être définie comme une série RTS croisée avec un simulateur de bâtiment et de gestion de ville. Un Sim City ? Pas vraiment, mais pas loin non plus. Pour les plus vieux d'entre nous, on peut le comparer à Caesar IV : la principale différence entre les deux étant le fait qu'Anno 1800 affiche un meilleur graphisme et une plus grande variété.

En quoi consiste exactement Anno 1800 ? Eh bien, c'est une simulation d'une période historique sans aspect militaire dans laquelle le joueur est chargé de construire une civilisation à partir d'une base. L'objectif est associé à une histoire digne d'un mini-documentaire de la BBC sur la tromperie, la trahison, les dures conditions du XIXe siècle et, enfin, les opportunités croissantes que l'Angleterre a eu pour prospérer pendant la révolution industrielle.

La campagne, ou l'histoire, si vous voulez, qui n'était disponible que dans une mesure limitée lorsque nous avons essayé le jeu, est en quelque sorte une introduction avancée aux mécanismes du jeu : qui sont sophistiqué. Un élément appréciable, car comme avec la plupart des jeux de type simulation RTS, il y a beaucoup d'informations à apprendre.

Anno 1800

Nous avons essayé un peu de tout pendant notre temps avec le jeu. Nous avons pêché, couper du bois, fabriquer des marchandises à vendre, transformer des cabanes de ferme en ateliers, établis des échanges commerciaux et, enfin, tenter de contrôler désespérément l'offre et la demande sans détruire notre petit empire.

Au début, et comme bien souvent, nous n'avions pas toutes les fonctionnalités débloquées dès le commencement de notre partie. De ce faîte, nous n'avions pas accès à divers éléments de gestion, comme la déduction d'impôts et la hiérarchisation des charges de travail. En revanche, Cependant, nous avons eu la possibilité de nous procurer suffisamment de coton pour fabriquer des vêtements, de suffisamment de cochons pour que nos fermes puissent mettre du bacon sur la table et, peut-être plus important encore, de collecter suffisamment de pommes de terre pour distiller de quoi faire un verre ou deux.

Les graphismes sont beaux à regarder et le style de l'animation s'accorde bien avec ce récit raffiné du bon côté de la révolution industrielle, avec les nombreuses entreprises de cette période.

Anno 1800

La série Anno est en sommeil depuis un certain temps et a également fait un bond en arrière dans le temps depuis Anno 2070 et Anno 2205. Cela ne pose toutefois pas de problème, car la série n'est pas connue pour conserver un ordre chronologique. Chaque jeu a tendance à offrir une nouvelle variante à la formule de base, en phase avec l'époque à laquelle il est défini.

Le jeu que nous avons pu voir est par nature non diversifié, mais sa complexité fondamentale en atténue la répétitivité. Ceci, principalement en raison du fait que les défis se font en fonction de votre manière de jouer. La difficulté et partout, et offre une dose de réalité à cet opus, qui se veut donc très immersif. Pas assez de place dans les stocks ? La production ne va pas s'arrêter pour vous. Pas de dispositif pour éteindre les incendies ? Vous pourriez le payer très cher.

Anno 1800

Nous devons dire que cela nous fait de la peine que Anno 1800 n'obtienne probablement pas l'attention qu'il mérite à l'heure de son lancement. La campagne promotionnelle n'étant pas grandiose non plus. Nous n'avons rencontré aucun problème technique ou lié au jeu lors du test, même si c'est généralement courant dans les versions de prévisualisation des jeux.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Ce genre de jeux offre souvent un aspect addictif, et Anno 1800 risque d'être particulièrement dangereux dans ce sens. Nous rejouerons sans aucun doute à cet opus, en avril, pour sa sortie officielle. Ainsi, nous donnerons nos impressions finales sur ce simulateur grandiose.