Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
news

Anecdote The Legend of Zelda Nº6 : Zelda II est un raté total pour Miyamoto

La raison première est l'insuffisance technique de la NES qui n'a pas permis d'offrir une expérience aux goûts du père de la franchise.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Lorsque l'on a une longue carrière comme Shigeru Miyamoto, il n'est pas rare d'avoir engendré quelques créations dont on est peu fier, et parfois même, malgré un bon accueil critique et commercial. C'est le cas de Zelda II : The Adventure of Link pour lui.

Dans une interview donnée à Super Play en 2003, il déclare qu'il considère ce deuxième opus comme un échec. La raison à cela est que le produit final a été exactement ce qui était prévu au départ. Une déclaration qui peut étonner mais il explique que les jeux doivent devenir meilleurs lors de la production. De nouvelles idées sont lancées et enrichissent l'expérience au cours de la fabrication. Mais rien de cela ne s'est produit lors du développement du second volet.

Il va jusqu'à dire que pour lui la véritable suite est A Link to the Past et que The Adventure of Link n'est qu'une histoire annexe, une sorte de spin-off. Dans un autre entretien, donné cette fois-ci à Kotaku en 2013, il confie que le véritable obstacle à créativité a été les limites du hardware de la NES.

Un bien triste témoignage mais qui révèle aussi, et surtout, le perfectionnisme du créateur qui a certainement permis une telle longévité pour la saga.

Anecdote The Legend of Zelda Nº6 : Zelda II est un raté total pour Miyamoto


Chargez le contenu suivant