Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Hey! Pikmin

Hey! Pikmin

Les célèbres créatures débarquent pour la premières fois sur 3DS avec son lot de changements...

Hey! Pikmin

Quatre années se sont écoulées depuis la sortie de Pikmin 3 sur Wii U, et voici enfin une nouvelle entrée dans la série. Avec Hey! Pikmin sur Nintendo 3DS, les rennes ont cette fois-ci été confiées à un nouveau studio, Arzest, désormais en charge du Capitaine Olimar et de ses créatures végétales.

Pour s'accorder à la nature portable de la plateforme, Hey! Pikmin est passé du jeu tactique en temps réel à un jeu de plateforme classique, mais les fondations et l'histoire introduites il y a maintenant 16 ans sont toujours présentes. Le Capitaine Olimar s'est une nouvelle fois écrasé sur une planète où il va devoir récolter du Lumium pour pouvoir réparer son vaisseau. Encore une fois aidé des Pikmins, l'astronaute va pouvoir récupérer les différents matériaux et collectibles à travers les 40 stages proposés au total.

Hey! Pikmin

Les contrôles sont très intuitifs et parfaitement adaptés à la console portable et à son écran tactile. Mis à part les déplacements du Capitaine Olimar, tout se fait au stylet et cela de manière plutôt agréable.
Chaque level recèle trois objets secrets et 20 Pikmins à découvrir. Les Pikmins qui auront survécu aux géantes créatures gloutonnes sont envoyés au « Parc Pikmin », où les alliés colorés pourront fouiner pour du Lumium supplémentaire dissimulé dans la zone.

Au fur et mesure de votre progression, différents types de Pikmins seront rencontrés avec, comme par le passé, des caractéristiques différentes. En ce qui concerne la difficulté, Hey! Pikmin reste accessible, idéal pour les joueurs les plus jeunes, et même les objectifs secondaires et les stages bonus (déblocables grâce aux Amiibo) ne demandent pas beaucoup d'efforts pour être accomplis.

Par contre, les Boss nécessiteront plus d'attention. Le tout premier croisé sera assez facile à éliminer, mais lors de votre progression, leur difficulté augmentera graduellement, offrant un défi manquant dans le reste de l'expérience. Ce manque de challenge, en plus de réduire un peu la saveur du titre, supprime toute rejouabilité, car tous les objectifs seront réalisables lors de votre partie initiale.

Hey! Pikmin

En ce qui concerne les graphismes, ils ne sont guère reluisants. Bien que le level design soit très varié et dévoile des mécaniques propres à chaque monde, le jeu n'est pas aussi peaufiné que ce à quoi on aurait pu s'attendre.

Malheureusement, Hey! Pikmin n'est pas le jeu que l'on espérait après quatre ans d'attente. Bien qu'il s'avère relativement amusant, il nous a un peu laissé sur notre faim. L'absence d'un véritable challenge et le fait qu'il ne soit pas au niveau des autres titres de Nintendo a eu un effet négatif sur notre ressenti. Nous en attendons plus pour l'avenir avec, pourquoi pas, un épisode Switch ?

Hey! Pikmin
07 Gamereactor France
7 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor