Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Tacoma

Tacoma

Une histoire intime dans une station spatiale que l'on doit aux créateurs de Gone Home.

Les histoires dans le jeu vidéo ont réalisé une grande avancée ces dernières années et cela grâce à divers titres marquants qui se résument d'ailleurs comme des expériences narratives (ou pour certains, des simulateurs de marche).

La compagnie Fullbright s'est fait connaitre avec Gone Home, en repoussant les limites de la narration environnementale et dans leur prochain jeu, Tacoma, ils veulent désormais explorer des thèmes comme l'intelligence artificielle, les droits des travailleurs, les relations ainsi que la pression et le stress ressenti par les individus. Et pour cela, quelle meilleure endroit qu'une station spatiale.

Le joueur, arrive sur Tacoma, du nom de la station spatiale. Vous êtes dans l'inconnu en ce qui concerne le sort de l'équipage et votre mission sera de retrouver les données de l'IA afin d'éclaircir tout cela. Pour vous aider, vous pourrez visionner des scènes enregistrées, sous forme d'hologramme, de la vie de la station mais aussi jeter un œil aux fichiers personnels des membres. Il y a des items avec lesquels interagir, des chats à trouver et des easter eggs à découvrir. A part ça, pas grand-chose de plus, car le but repose avant tout sur le récit.

Tacoma

En visionnant les hologrammes et en prêtant attention à votre environnement, comme les objets personnels de l'équipage, une histoire se dessine. Celle-ci est bien racontée et sa nature fragmentée et virtuelle vous donne une sensation de détachement par rapport aux évènements narrée. Ce qui se révèle être à double tranchant. Un choix volontaire qui ne révèlera toute sa valeur qu'à la fin, comme on peut s'y attendre de la part de Fullbright.

La trame vous réserve quelques rebondissements ainsi que quelques sujets de réflexion. Ce titre fait partie de ceux qui continueront à vous hanter au-delà de ses deux heures de jeu. La beauté de cette expérience réside dans le travail fourni dans l'élaboration des quartiers des six membres de l'équipage ainsi que les sections communes.

En ce qui concerne les graphismes, Tacoma est impressionnant. Les hologrammes codés par des couleurs sont faciles à suivre, et la station en elle-même est splendide. Le doublage (en anglais) est superbe et la qualité des performances donnent véritablement vie aux spectres numériques.

TacomaTacomaTacoma

L'un des thèmes primordiaux de Tacoma repose sur les libertés fondamentales. L'équipage est constamment filmé et enregistré. Lors de votre progression, vous ne pouvez vous empêcher de penser que vous enfreignez leur vie privée en lisant leur communications, en observant leurs moments intimes ou en inspectant leurs effets personnels. Ne pas savoir ce qui est arrivé à l'équipage renforce ce sentiment. Ce voyeurisme qui prête à réfléchir...

Tacoma remettra sans doute en cause certaines de vos convictions, peut-être pas autant que Gone Home ou encore What Remains of Edith Finch, mais le mérite certainement votre attention si vous portez de l'intérêt à ce genre de jeu.

08 Gamereactor France
8 / 10
+
Une histoire saisissante, des personnages attachants et des relations travaillées, un soin apporté aux détails, des thèmes qui poussent à la réflexion.
-
Une expérience sans trop d'émotion, peut-être un peu court...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor