Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Pyre

Pyre

Exilés du Commonwealth, une bande de héros désorganisés vivant dans le Purgatoire vont essayer de retrouver leur liberté...

Nous l'avions déjà dit, mais ils méritent qu'on le redise : il y a vraiment quelque chose de spécial dans avec les titres de SuperGiant Studio. On ne parle pas seulement de leur esthétique exceptionnelle, on parle du travail d'un studio entier qui ne semble jamais se contenter de rester dans sa zone de confort. Pour le meilleur et pour le pire. La plupart de leurs créations étaient clairement bonnes. Mais ils viennent de prendre une nouvelle ampleur avec Pyre, leur troisième jeu après Bastion et Transistor.

Pyre se passe dans le Purgatoire, un monde désolé et tortueux où vivent les exilés du Commonwealth. C'est de là que vient votre personnage, puisque vous avez été recueillie par une bande d'exilés. Il se trouve justement que vous êtes à même de lire un livre un peu spécial, qui permettra à ces vagabonds de sortir de l'exil et de revenir dans la société via un rite... particulier.

Ces rituels sont le fond de commerce de Pyre. En fait, le jeu oppose deux équipes de trois exilés dans une sorte de match, où le but est de marquer dans le 'pyre', le but, en utilisant un Orbe. Pour faire simple, c'est un peu un sorte de basket en trois contre trois. A noter que Pyre en anglais peut se traduire par 'bûcher', ce qui pourrait être le nom de ces rites (en attendant que la version française ne sorte pour confirmer tout ça). Chaque bûcher (le votre et celui des ennemis) démarre avec 100 points de vie, et chaque exilés y fait des dégâts différents en fonction de sa statistique de Gloire, qui augmente quand il marque.

PyrePyre

Un des aspects clé du jeu, c'est qu'on ne déplace qu'un personnage à la fois, personnages qui sont d'ailleurs contrôlés par le Liseur (c'est vous). Quand vous n'avez pas l'Orbe, vous disposez d'une aura qui si elle touche un adversaire le banni du terrain pendant un certain temps, comme une exclusion au handball si on veut. Toutes les mécaniques du jeu tournent autour de ce bannissement, puisque cela vous permet de supprimer pendant un moment une présence adverse du terrain et donc de vous faire des ouvertures. A savoir que le bannissement ne dure évidemment qu'un tour, et que vous pouvez pendant ce temps essayer de lancer l'Orbe dans le bûcher. De loin, l'opération se révèle un peu tricky et il faudra pratiquer un minimum. Mais puisque les dégâts de l'Orbe augmente quand vous chargez votre lancé, cela peut en valoir la peine de tenter des long-shots.

Le jeu est au final quasiment comme un vrai jeu de sport si on néglige le côté RPG. Les équipes s'affrontent les unes contre les autres tout au long d'une saison, et la votre joue la finale quoi qu'il arrive (vous êtes le héros après tout). Vous affronterez donc à l'issue de plusieurs matchs l'équipe qui détient le record de la saison actuelle dans un rite libérateur. L'équipe vainqueure sera libérée et pourra rejoindre à nouveau le Commonwealth.

Au premier abord, vous pourriez penser que ce jeu est uniquement basé sur le skill, au vu de la dimension sportive qui y est apporté, et vous n'auriez pas complètement tord. Mais prévoir son rite et comprendre la composition adverse et comment la contrer peut réellement compter pour la moitié du travail. Sinon, ce serait uniquement le joueur le plus adroit qui l'emporterait. Pour faire simple, la plupart des ennemis que vous allez affronter dans le Purgatoire sont composées d'une seule et même classe. Il faudra donc réfléchir à quels héros utiliser pour les contrer efficacement, en tenant aussi compte des talismans qu'ils utilisent. Ces talismans sont des sortes d'atouts, qui permettent de développer une certaine mécanique. Par exemple, il existe un talisman qui fait en sorte de générer une explosion à l'emplacement de l'adversaire si vous le bannissez. Attention donc à ne pas être trop près. Mais pour contrer ça et ne pas recourir au bannissement, il vous suffira de créer une équipe rapide et qui peut envoyer rapidement l'Orbe au bûcher.

PyrePyrePyre

Au niveau des termes techniques, ils sont évidemment un peu compliqués à comprendre et surtout à expliquer à l'écrit, mais ne vous en faites pas : c'est quelque chose que vous allez instinctivement intégré une fois que vous serez en train de jouer au jeu. Au niveau des Rites par exemple, ils peuvent être soit très court soit très longs, en fonction de votre composition et de celle de l'ennemi et la tactique que vous souhaitez employer. En plus du mode histoire, vous pourrez aussi affronter d'autres joueurs en local ou bien l'ordinateur pour vous améliorer. Vaincre vos adversaires avec tous leurs bonus activés sera un véritable test de skill.

PyrePyre
Pyre
PyrePyrePyrePyre