Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Une aventure colorée qui s'inspire de nombreux titres mais procure une sensation unique...

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles se présente comme le titre parfait pour vos soirées de fin d'été. Il débute avec un voyage interrompu par une violente tempête. Après la perte de votre navire, vous vous retrouvez face à une étrange créature qui aimerait voir votre compas. Une fois cela fait, vous êtes transporté au côté de votre bateau endommagé sur les rives de Gamea.

Prideful Sloth, le studio derrière le titre, est constitué de personnes expérimentées issus de divers horizons comme Activision ou Rocksteady notamment. De nombreuses influences qui se retrouvent dans Yonder, un titre qui emprunte des éléments de différents jeux pour nous procurer quelque chose d'unique au final. Il est difficile de le classer dans un genre tant son offre est variée. Il délivre un monde que vous pouvez explorer et exploiter comme bon vous semble. Mais une liberté à quelle fin ?

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Lorsque nous débutons notre aventure, nous sommes tout de suite marqués par l'absolu beauté de ce monde. Il est vivant et coloré, les vagues de vent prises dans l'herbe et le ciel bleu parsemé de duveteux nuages sont justes époustouflants. C'est un lieu qui donne immédiatement envie de lancer dans l'aventure.

Il ne vous faudra pas longtemps avant d'amasser de nombreux objectifs et quêtes à remplir, peut-être même trop, car il est parfois difficile de décider par où commencer. Lors de notre progression, nous avons rencontré de généreux habitants prêts à nous fournir différents outils pour nous aider à compléter les nombreuses tâches. Mais tout n'est pas en harmonie sur les terres de Gamea, certaines régions sont envahies par un brouillard violet, le « murk », qui vous faudra chasser pour libérer de nouvelles frontières.

Le concept de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles nous rappelle le brillant Stardew Valley ; grâce aux outils à votre disposition, vous pouvez interagir avec votre environnement afin d'en tirer des matériaux pour les différents objectifs. Au fur et à mesures de votre progression, les demandes deviendront de plus en plus complexes. Il est également possible d'échanger des items avec les habitants mais il est dommage de constater que ce système est bien trop compliqué. Les produits valent différemment selon les régions, il faudra donc faire preuve de réflexion dans la gestion de votre stock.

Les occupations ne manquent pas ici. Construire une ferme, s'occuper de vos récoltes, aller à la pêche ou alors partir pour explorer le vaste monde. Vous avez l'embarras du choix. Gamea est un lieu immense divisé en huit différents environnements, de forêts denses à des plages tropicales. Ce qui démarque Yonder, c'est son absence d'ennemis et de combats, ce qui s'accorde parfaitement avec l'atmosphère de tranquillité que dégage le titre.

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles
Yonder: The Cloud Catcher ChroniclesYonder: The Cloud Catcher Chronicles

Lors notre aventure, nous avons rencontré de très sérieux bugs, dont certains nous ont obligés à abandonner notre sauvegarde pour tous reprendre depuis le début. Certes ces inconvénients seront certainement corrigés grâce à un futur patch, mais restez tout de même vigilants.

En définitif, Prideful Sloth nous délivre là un monde éblouissant jonché d'aventure et de découvertes. Mais malheureusement, l'offre proposée n'est peut-être pas suffisante pour retenir notre intérêt et nous motiver pour de plus longues heures de jeu. Une narration plus vivante aurait été bienvenue, et nous aurions également apprécié des systèmes d'échanges et de créations plus accessibles. L'expérience est belle et relaxante, mais il manque donc cette impression d'urgence et de récompense qui ont fait de Stardew Valley un jeu si abouti. Si néanmoins vous êtes un joueur qui apprécie les balades dans des cadres de toute beauté en vous occupant de petits jobs ci et là, alors peut-être que ce titre saura vous combler.

Yonder: The Cloud Catcher ChroniclesYonder: The Cloud Catcher ChroniclesYonder: The Cloud Catcher Chronicles
06 Gamereactor France
6 / 10
+
Un monde immense, Beaucoup à faire, Une atmosphère relaxante...
-
Lacunes techniques, Absence d'une réelle narration, Des échanges trop compliqués...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor