Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Crossout

Crossout

Direction les terres ravagées à bord de notre engin mortel pour mettre le bazar !

Inspiré par Mad Max, le jeu de Targem Games, Crossout, sent bon l'essence, le sable chaud d'un monde post-apocalyptique et la poudre. Dans ce jeu multijoueur, vous naviguez sur des plaines arides et désolées à bord de votre véhicule fait de bric et de broc, armé comme jamais. Le but ? Traquer vos adversaires (qui roulent aussi dans des caisses à savon) et les éliminer. Chaque véhicule est unique et a ses forces et ses faiblesses et il faudra redoubler d'ingéniosité pour construire un engin efficace et stylé.

Crossout
CrossoutCrossoutCrossout

Avant d'attaquer et de parler de tout ce qui se réfère à l'action (et Dieu sait que de l'action, il y en a...), il faut parler d'un point important : les contrôles de votre véhicule. Car comme chacun sait, on ne va pas à la chasse sans connaître le gibier ! Puisque vous évoluez dans un monde où le danger est à chaque coin de rue, il faut pouvoir être réactif. Et les développeurs ont pensé à tout et ont intégré deux modes de contrôle différents pensés pour ça. Le premier vous permet d'avancer et de diriger votre charrette de l'enfer avec le stick gauche, et faire feu avec vos armes avec R2 et L2 (un peu comme dans Mass-Effect). Le second set-up, baptisé 'Race', vous permet au contraire d'accélérer avec R2 et de contrôler les canons avec R1 et L1. Même si ce n'est qu'un petit point de détail du jeu, on a trouvé que c'était bien pensé d'intégrer directement ces modes pour coller avec le style des joueurs, qu'ils s'agissent plus de tireurs ou de pilotes.

Une fois que vous avez compris comme piloter, il ne vous reste plus qu'à construire votre véhicule. Si vous n'êtes pas trop du genre créatif, ou que vous êtes juste saoulé, vous pouvez choisir le mode de construction automatique, qui vous proposera une voiture équilibrée dans tous les domaines. Mais ce-faisant, vous passez à côté de l'un des points les plus fun de Crossout, c'est à dire la création de votre propre caisse. Et puis comme ça, ce sera vraiment votre véhicule. Par contre, à vous d'assumer si elle moche...

Au niveau de la personnalisation, on peut difficilement faire mieux, car il y a des options supplémentaires concernant la customisation de quasiment toutes les parties véhicule. Qu'il s'agisse des armes, des peintures, de la forme de la voiture, des roues, et autres, tout ceci peut être crée ou bien acheté sur le marché présent dans le jeu. En fonction bien sûr des disponibilités. A noter aussi que tous ces éléments peuvent être acheté avec de l'argent réel dans la boutique. Et si jamais vous voulez faire une folie et ajouter des canards en caoutchouc à votre rétro, sachez que c'est possible, les développeurs ont pensé à tout.

Crossout

Ne vous laissez cependant pas attendrir par tout ce florilège de pièces détachées, car en allant vous castagner avec d'autres joueurs en ligne, il y a de fortes chances pour que vous y laissiez un ou plusieurs morceaux ! Car l'un des points les plus importants de Crossout, c'est justement de pouvoir détruire des parties des véhicules adverses. Et cela sert vraiment le gameplay, puisque si vous parvenez à détruire les roues de votre ennemies, ils ne pourra tout simplement plus avancer et deviendra une cible de choix. De même, si vous détruisez ses armes, il deviendra aussi inoffensif qu'un bébé. Alors soyez tactique, et ciblez en premier ce qui handicape votre adversaire.

Les différents modes de jeu de Crossout sont quant à eux rapides et agréables, même si cela n'est peut être pas du goût de tout le monde... Les Missions vont vous permettre de vous confronter à d'autres joueurs, en particulier pour contrôler des points sur la carte. Précisons que les affrontements ne durent en général pas plus de cinq minutes. Mais le jeu propose aussi le mode Raid, en Co-op et légèrement plus long (10-15 minutes), contre l'ordinateur, où vous devrez vous alliez avec d'autres joueurs pour protéger un convoi le long d'une route. Ce qu'on pourrait reprocher au final, c'est qu'on ne ressent pas réellement les enjeux quand on joue à Crossout. C'est évidemment agréable de conduire son propre bolide et de ne laisser que des carcasses fumantes derrière soi à mesure que l'on progresse, mais on est jamais amené à vraiment prendre soin de son véhicule dans la mesure ou même en cas de défaite, il suffit d'en reconstruire un autre. Et même la présence d'un mode Mêlée ne suffit pas à rendre les affrontements plus palpitants.

Crossout

Avec ces matchs plutôt courts, on s'est surpris à vouloir quelque chose de plus poussé. Pour l'instant, le jeu semble plutôt à destination des Casuals (sans dénigrements quelconque) et moins aux Hardcore Gamers, puisqu'on passe le plus clair de son temps à batailler pendant cinq minutes avant de recevoir ses points, sans sentir réellement le poids du champ de bataille et l'importance de gagner ou de perdre pour votre équipe. Ceci est aussi dû au fait que pour les modes Missions, le joueur ne dispose que d'une seule vie et qu'il est plus rapide de quitter puis de relancer une partie une fois mis KO plutôt que d'attendre la fin. Dans les Raids par contre, l'équipe dispose d'un nombre de respawn limité, alors gare à ne pas faire n'importe quoi. Mais on a au final le sentiment de passer d'escarmouches en escarmouches et non pas de batailles et batailles.

Crossout
CrossoutCrossout
CrossoutCrossout