Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
tests
Star Trek: Bridge Crew

Star Trek: Bridge Crew

Est-ce que le VR a atteint l'ultime frontière du divertissement sur console ?

Star Trek: Bridge CrewStar Trek: Bridge Crew

Ce qui est bien avec le VR, c'est cette sensation que vous avez en enfilant le casque, car il vous permet sans le moindre effort de voyager vers d'autres horizons. Donc il est tout à fait logique pour les joueurs d'aller là où nul autre avant ne s'était aventuré. Le VR a donc beaucoup à offrir aux fans de Star Trek. L'expérience est même parfois décrite par ceux qui l'essayent pour la première fois comme un saut dans le holodeck de Star Trek.

Après un report significatif, Ubisoft a finalement réussi à nous procurer la fusion de ces deux mondes afin de permettre aux joueurs d'explorer le pont d'un vaisseau appartenant à la même classe que l'Enterprise : l'Aegis. Star Trek: Bridge Crew est conçu comme une expérience en coop. Idéalement, trois ou quatre personnes endossent chacun des postes clés du pont du vaisseau spatial : un capitaine, un timonier, un officier tactique et un ingénieur.

Dans un camp d'entraînement plutôt fade, nous sommes familiarisés avec les nombreuses fonctions des panneaux tactiles, qui présentent le design des nouveaux films Star Trek. A travers des explications expéditives sous formes de textes, le joueur apprend toutes les fonctions des différents postes. Le capitaine valide les communications entrantes et, si nécessaire, déclenche l'alarme. Mais surtout il/elle reçoit les paramètres de mission de Starfleet, avant de les transmettre ensuite au reste de l'équipage. En plus de cela, le capitaine a accès aux cartes des différents quadrants, peut ordonner les distorsions et décider d'impulser vers une destination, voir les cibles à courtes portée, et déterminer ce qui est affiché sur l'écran principal du pont.

Le pilote défini la vitesse et navigue à travers les débris spatiaux, astéroïdes et mines en utilisant un petit pavé tactile. La vitesse d'impulsion et les distorsions sont contrôlées par des leviers. Cette station a également un officier tactique, procurant l'accès au transporteur et système spéciaux qui peuvent être utilisés pour manipuler d'autres vaisseaux.

Star Trek: Bridge CrewStar Trek: Bridge Crew

L'officier tactique a également le contrôle des torpilles photon et quantique, il peut scanner et analyser les vaisseaux hostiles ou les objets cosmiques, ainsi que coordonner les transports et hacker les systèmes.

L'ingénieur est le responsable de la gestion de l'énergie des différents systèmes du navire, et peut augmenter l'efficacité du bouclier, donner plus de puissance aux moteurs, ou même augmenter la puissance des phaseurs en leur donnant les ressources nécessaires. Il commande également l'équipe de réparation et peut déterminer combien d'équipes sont allouées dans la réparation d'un système quand l'état de celui-ci est critique.

Certaines actions requièrent la collaboration entre différents postes. Par exemple, les nacelles de distorsion doivent être chargées avant de lancer la bulle de distorsion, le pilote doit alors garder l'ennemi à porter des attaques de phaseurs, les propriétés de furtivités du vaisseau sont déterminer par de nombreux paramètres.

L'équipage de pont ne sert pas sur l'Enterprise mais sur le nouveau Aegis. Leur tâche est d'explorer une zone inconnue de la galaxie (« the trench ») dans le but de trouver une nouvelle terre mère pour les Vulcains. C'est un immense plaisir de vous retrouver sur le pont animée de ce navire après les missions d'entraînements.

Malheureusement, cet enthousiasme est de courte durée. Bien que la représentation du pont soit graphiquement convenable malgré leur simplicité, l'aspect de l'espace quant à lui est vraiment décevant. En particulier le « papier-peint étoilé » et les nébuleuses moches et floues. Et ce n'est pas dû à la résolution des casques VR, mais tous simplement à des textures de piètre qualité. Les obstacles suivants que nous avons dû surmonter ont été la caméra et les contrôles. Les objets proches (comme la console de contrôle par exemple) ont tendance à flotter et trembler, d'une manière qui affecte la précision de vos actions bien plus que dans d'autres jeux du PS VR.

Star Trek: Bridge Crew
Star Trek: Bridge CrewStar Trek: Bridge CrewStar Trek: Bridge Crew