Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Destiny 2

Destiny 2 - Aperçu de la bêta

Destiny est de retour et, grâce à sa bêta, nous avons pu en avoir un premier avant-goût.

Quelques petites minutes de l'intro de Destiny 2 nous ont permis de comprendre que les priorités de ce nouvel opus avaient changées. Il est évident que cette suite présentera un scénario plus élaboré. On découvre les forces Cabales s'abattant en masse sur la Tour, mettant le monde que nous avons connu dans le premier opus sans dessus dessous en un éclair.

Pour ne pas trop en révéler, Bungie a mis en place un affrontement épique à travers les points scénaristiques dévoilés durant la mission d'introduction. Vous devez ici faire face une invasion des Red Legion, une section d'élite des forces Cabales. Et les dernières images de la cinématique ne laisse que peu de doutes, l'humanité est bel et bien au bord du gouffre...

L'histoire, comme dit précédemment, est la colonne vertébrale de Destiny 2. Elle est dans la lignée de ce qu'avait apporté Le Roi des Corrompus, tournant dans les mécaniques et le récit du premier opus. Après avoir joué à la première mission, la bien nommée Homecoming (retour à la maison) et avoir découvert les prémices de la trame, nous sommes très curieux de voir où va nous emmener Bungie dans cette suite.

Après l'introduction remarquable de l'histoire, nous nous lançons dans un Strike. Dans celle-ci, nous avons pu décimer des ennemis Cabales et Vex pour finalement tomber sur un boss à la barre de vie géante nous envoyant des vagues de Vex. Dans cette tâche, nous avons été aidés par notre Sunshot, un nouveau pistolet légendaire qui a la capacité de faire exploser les ennemis, bien utile contre les masses d'opposants de bas niveau. Par contre, pour ceux qui étaient plus enclins au fusil à pompe, sachez qu'il a été reclassifié en arme lourde. En effet, il semblerait que Bungie ait effectué quelques modifications, surtout en ce qui concerne le multijoueur, avec entre autres moins de « morts en un coup » à craindre.

Destiny 2

Les Strikes étaient la quintessence de Destiny, les joueurs seront donc ravis de s'apercevoir qu'ils n'ont pas réellement changé. Quant à la mission de campagne, elle réaffirme l'engagement de Bungie dans une aventure plus scénarisée. Contrairement à la bêta du premier épisode, il nous a été donné des objectifs fixes à remplir. Une fois que nous avions complété les missions coop et celles de la campagne, il ne nous restait donc plus qu'une chose à faire : nous diriger vers l'Epreuve pour nous frotter à d'autres humains.

Nous avons ainsi eu droit à un aperçu des deux nouvelles maps et deux modes qui les accompagnent. Le nouveau mode rencontré s'appelle Countdown, et dans celui-ci, chaque équipe attaque l'un des deux objectifs à tour de rôle, activant une charge puis la défendant durant une période donnée avant d'échanger leur rôle d'attaquants et défenseurs. Les joueurs ne seront dotés que d'une vie chacun pour des moments de pression intense. L'action prend place à Midtown, sur Terre, dans une vaste map entremêlée de rues séparées par des bâtiments ouverts.

Destiny 2

L'autre mode essayé s'est révélé bien plus traditionnel. Le mode Domination refaçonné, peut sembler identique à première vue mais délivre quelques subtiles différences. Par exemple, les bases QG de chaque équipe sont déjà capturées au commencement, accélérant donc les premiers échanges. La capture prend la même quantité de temps peu importe le nombre joueurs tenant la position. Endless Vale a été la nouvelle carte qui a servi pour présenter ce mode retravaillé ; elle se trouve sur Nessus et ses couloirs tournant ainsi que ses espaces confinés nous ont tout de suite semblé familiers.

Pour conclure, la bêta de Destiny 2 nous a vraiment plu. Bungie n'a pas cherché à révolutionner tous les domaines mais plutôt à s'appuyer sur les solides fondations posées avec Le Roi des Corrompus. Ce qui a été partagé de la campagne solo a attisé notre intérêt, et nous sommes vraiment impatients de voir ce que vaut cette nouvelle direction scénaristique. Quant aux Strikes, ils sont toujours aussi amusants à jouer. Malgré tout cela, une question persiste : quelle est l'échelle de ce titre et qu'aura-t-il à offrir aux joueurs vétérans à la recherche de nouveau contenu dans quelques mois ? Réponse sur PS4 et Xbox One le 6 septembre, et le 24 Octobre sur PC...