Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Extinction

Extinction

Nos premières impressions concernant l'action-aventure signé Iron Galaxy Studios.

Il est toujours jouissif de mettre à terre des créatures immenses et faire plier des bêtes titanesques. Et cela, Extinction l'a bien compris avec ses ogres de plus de 45 mètres de haut. Cet action-RPG est une sorte d'écart pour Iron Galaxy Studios, plus connu pour ses jeux de combats comme Killer Instinct (Saison 2 et 3) et Divekick, mais aussi pour leur travail de portages sur les nouvelles plateformes. Extinction est donc une nouvelle franchise qui porte toutes les ambitions créatrices du studio sur ses épaules.

Extinction se résume en quelques points essentiels. Le premier, l'histoire, qui nous place face à des créatures gargantuesques et qui s'apprêtent à provoquer l'extinction de la race humaine. Les environnements qui se détruisent sous l'action des géants sont également un aspect important du titre, de même que nos déplacements extrêmement rapides grâce à notre fouet faisant office de grappin. Le mélange de ces éléments offre un concept simple et efficace qui procure assez de nouveautés pour se démarquer.

Extinction

Le joueur incarne Avil, l'un des derniers Sentinels, des gardiens chargés de veiller à la sauvegarde de l'humanité. Il doit faire face aux vagues incessantes de Ravenii qui tentent de mettre fin à notre civilisation. Avil peut compter sur son agilité à la limite de l'imaginable pour mettre à mal les envahisseurs. Il est en effet capable de courir et de rebondir sur tout ce que ses pieds fouleront et cela de manière très fluide. Ces enchaînements de mouvements remplieront une jauge pour des attaques dévastatrices mais qui se videra en cas de mauvaise utilisation.

Bien qu'Avil soit le personnage principal, les ogres sont les véritables stars de ce titre. Présentant tous différentes armures, armes et autres compétences, ils nécessitent d'adopter différentes stratégies pour leur résister...

Le but ultime de ces affrontements est la décapitation, car toutes les autres parties se régénèreront. Mais pour y parvenir, il faudra prendre en compte la caractéristique de l'adversaire titanesque. Selon son équipement, vous pourrez par exemple lui couper les jambes pour atteindre plus facilement la tête, alors que pour d'autres il faudra plutôt exploiter les éléments environnants. En tant que dernier espoir de l'humanité, différentes taches vous seront demandées. Du sauvetage de civils à la protection de bâtiments, en passant bien évidemment par l'ogricide... Trouver l'équilibre entre ces objectifs et faire des choix difficiles seront une partie intégrante de l'expérience.

ExtinctionExtinction

Ou pourra aussi compléter des quêtes annexes, des défis quotidiens, expérimenter le mode bataille personnalisé et aussi un intriguant mode nommé Extinction. Il est décrit comme un « mode horde sans fin ». Dans celui-ci, les ogres et monstres vous attaqueront sans relâche et vous devrez être capable de les retenir le plus longtemps possible. Les ennemis démesurés ne sont pas chose nouvelle dans le jeu vidéo, mais ici le concept délivre quelques innovations fraîches et intéressantes.

Extinction prend quelques risques en essayant d'apporter quelque chose de différent, bien qu'il nous ait semblé encore un peu « brut » lors de notre essai à l'E3. Mais ce n'est pas très étonnant étant donné que le jeu est en pré-Alpha et qu'il lui reste une longue période de développement. Avec ses possibilités de déplacements et ses mécaniques, si l'expérience arrive à être fluide, réactive et intuitive, alors nous aurons là un titre extrêmement prometteur. Il ne nous reste plus qu'à attendre pour voir si Iron Galaxy arrive à peaufiner tout cela...