Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Pro Evolution Soccer 2018

Pro Evolution Soccer 2018

Le King PES est-il définitivement de retour ?

FIFA et Pro Evolution Soccer n'ont jamais été aussi porches en termes de qualité. Après avoir découvert pour la première fois FIFA 18 à la fin du mois dernière, nous étions particulièrement intéressés par PES 2018 lors de notre séjour à l'E3. Et autant vous dire tout de suite qu'on a été servis.

Si on a quelque peu été déçus par l'apathie de certains joueurs (un élément qui ne manquera pas d'être corrigé), nous avons vraiment été séduits par la protection de balle, qui a été agréablement améliorée. Désormais le joueur placera instinctivement son corps entre le ballon et l'adversaire au lieu de simplement amorcer sa course d'élan. En plus de nous permettre de garder la balle et temporiser nos actions, cela implante une petite touche de réalisme qui facilite l'immersion. Un réalisme qui devait aussi être apporté aux rebonds mais nous n'avons pas ressenti d'amélioration notable.

Pro Evolution Soccer 2018

La physique des balles a été retravaillée pour offrir encore plus d'effet aux trajectoires. Il est évident que cela offre des opportunités d'attaques intéressantes. Et bien que satisfaisantes, il est difficile de s'en réjouir plus que cela, puisque cela existe sur FIFA depuis longtemps maintenant.

Visuellement, le jeu reste dans la continuité de la série, avec évidemment les traditionnelles améliorations annuelles. Les visages des joueurs sont beaucoup plus expressifs et les émotions s'accordent mieux aux situations et aux ambiances des matches. Comme une remontada qui se conclut dans les dernières minutes sous les vivas une foule décharnée, comme on peut dans le trailer.

Les améliorations graphiques concernent également les cutscenes qui sont encore plus réalistes, en reprenant à l'échelle les différents éléments et décorations des stades, allant jusqu'à reproduire fidèlement les vestiaires des joueurs.

Les gardiens ont aussi grandement été ajustés, pour pallier aux petites maladresses rencontrées dans la dernière version et offrir une plus grande efficacité face aux différentes situations.

L'interface a été revue pour plus de clarté. Et cela dans tous les domaines, des écrans de stats au plan de jeu. Les stats sont également visibles en coop, exposant la qualité de jeu des deux joueurs et révélant donc qui est le maillon faible entre vous et votre coéquipier. Au diable l'esprit d'équipe !

Pro Evolution Soccer 2018

Parmi la pléthore de nouvelles fonctions, nous aurons droit à un coop en 3v3, l'ajout du coop dans myClub, plus des cutscenes dans la League des Master, un rééquilibrage des stats des équipes ainsi que le retour du Random Selection. Ce mode vous permettra de jouer des matches avec une équipe sélectionnée aléatoirement sous les couleurs de votre choix. Il nous a été révélé que le 3v3, le Random Selection et myClub ferait partie de la PES League, la scène eSport du titre offrira donc quelque chose de foncièrement différent cette saison.

Tout ce que nous avons découvert dans ce PES 2018 semble prometteur, et continuera à s'améliorer grâce aux retours de la communauté lors de la bêta commençant le 20 juillet prochain. Les fans seront très certainement ravis d'apprendre que leurs remarques sont à l'origine des améliorations de cet opus. Sans oublier en plus l'intégration d'atouts majeurs comme la présence de Maradona parmi les Légendes. De là à détrôner FIFA ? on en saura plus à la fin de l'été...