Gamereactor internationale Français / Dansk / Svenska / Norsk / Suomi / English / Deutsch / Italiano / Español / Português / Nederlands
Gamereactor
Connexion membre






Mot de passe oublié?
Je ne suis pas un membre, mais j´en veux bien

Ou connectez-vous avec un compte Facebook
Gamereactor France
previews
Call of Duty: WWII

Call of Duty: WWII - Impressions du mode Histoire

Nous avons pu observer une mission de la campagne qui nous a laissé plutôt enthousiaste concernant ce retour à la Seconde Guerre mondiale tant escompté.

Call of Duty: WWII a créé un engouement presque sans précédent depuis l'annonce de son retour à ses racines. Ce qui se ressentira grandement dans la campagne solo qui nous sera proposé le 3 novembre prochain. Lors de l'E3 à Los Angeles, nous avons eu droit à une démonstration de la part de Glen Schofield et Michael Condrey qui nous ont grandement parlé de leurs inspirations ce mode histoire en solitaire.

La campagne sera centrée autour de la Première Division d'Infanterie, composée de soldats de différentes nationalités et cultures. Le récit racontera les histoires des différents soldats, mais il ne nous a pas été précisé combien d'entre eux seront jouables. En tout cas, il est intéressant de voir que ces histoires personnelles ont été prises en compte et ont eu droit au sérieux qu'elles méritaient, appuyées d'authentiques faits historiques pour les rendre encore plus réaliste.

La mission qui nous a été montré demandait au joueur d'atteindre l'église d'un village, afin d'avoir une vue sur l'ennemie. Après quelques tirs de précisions, des ennemies lourdement armés réduirent l'église en poussières. Peu d'éléments de la trame nous ont été donnés durant cette scène, mais l'ambiance était poignante. Comme il nous a été dit, le titre n'éludera pasl'horreur de la guerre (comme par exemple la ségrégation raciales dans les forces armées de cette époque ou l'holocauste), et lorsque l'église s'est effondrée, on a même pu voir un homme qui tentait de nous secourir voler en éclats.

En ce qui concerne le gunplay (le point le plus important des FPS), il nous a semblé satisfaisant, bénéficiant d'un excellent bruitage. Il est difficile de savoir ce que vaut réellement le gameplay sans avoir la manette en mains, bien que l'on ait pu observer quelques détails, comme une accentuation du recul après avoir fait feu et l'importance du poids des armes.

Call of Duty: WWII

Visuellement, WWII reste dans son style habituel, mais en abandonnant les couleurs brillantes et futuristes des derniers épisodes pour revenir à des aspects d'antan qui apportent un certain réalisme. Par exemple, le village rencontré dans la vidéo était criant de vérité. Tout y était très détaillé et peaufiné, les flammes étaient particulièrement saisissantes lorsque les soldats au lance-flammes s'approchaient de nous.

Nous avons pu également découvrir quelques fonctionnalités sur lesquelles nous devrons nous pencher, la première et que vous pouvez demander à un allié de vous lancer un medpack à n'importe quel moment. Lorsque l'un de nos soldats a été touché, il a été mis en sûreté par le protagoniste, ce qui pourrait peut-être être rendu possible dans le jeu aussi. Les Quick Time Events ont également fait leur retour, avec quelques modifications par rapport aux précédents titres.

Dans l'ensemble, ce que nous avons pu découvrir dans le mode solo était très prometteur, les éléments comme le gore et les tirs percutants prennent aux tripes. Etant donné que c'était un hands-off, le jeu était évidemment extrêmement peaufiné pour nous paraître agréable à l'œil mais aussi fluide. Néanmoins, de ce nous avons vu, il devrait s'agir d'un retour aux racines salvateur. Evidemment, il ne faudra pas non plus vous attendre à des tellement de nouveautés dans ce Call of Duty: WWII, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose, loin de là.

Call of Duty: WWIICall of Duty: WWIICall of Duty: WWII